Mort du rappeur Kana tué lors des émeutes : les graves révélations de sa famille et de l’autopsie

Le rappeur Baba Kana a été torturé avant d'être tué par balle lors des émeutes de juin. L’autopsie de son corps a parlé.

rappeur Kanaa

Abdoulaye Camara à l’état civil, Baba Kana avait quitté les Hlm dans la soirée du vendredi 2 juin 2023, pour rentrer chez lui à Niary Tally, à l’heure où les manifestations faisaient rage à Dakar. A hauteur de Garage Guédiawaye, l’auteur du slogan «mi mayya dandé hoddo» (je vais mourir, mais ma voix restera éternelle) reçoit une balle, tombe et est trainé et torturé par les policiers.

Car le rappeur n’a pas voulu fuir les policiers parce qu’estimant qu’il ne faisait pas partie des manifestants. Quelle erreur, car ce sont ces mêmes policiers qui ont remis son corps aux sapeurs-pompiers qui le déposeront finalement à l’hôpital de Grand-Yoff. Mais le plus grave, c’est qu’il a été retrouvé 72 heures après son décès.

Ces révélations de la famille d'Abdoulaye Kamara, plus connu sous le nom de Baba Kana, font froid dans le dos. La famille du rappeur poursuit : «les policiers l’ont ainsi récupéré et ont commencé à le trainer par terre comme on le voit dans les vidéos filmées et partagées sur les réseaux sociaux. Dans les vidéos, on voit un policier l’assommer d’un coup de fusil et un autre lui donner des coups de pied».

Dès que la famille a eu vent de l’histoire, les recherches pour retrouver le corps de Baba Kana ont été entamées. « Les membres de sa famille se sont d’abord rendus au commissariat de police des Hlm, les agents sur place ont affirmé qu'il ne s'y trouvait pas. Puis ils ont enchaîné au district sanitaire des Hlm, là aussi aucune trace. Ensuite ils ont fait le tour des commissariats de Dakar et des hôpitaux en petits groupes séparés, mais sans suite ».

« Les recherches ont continué toute la journée du dimanche. Ils ont fait des allers-retours au commissariat de Hlm, de Dieuppeul, de Central en vain. C'est vers 23 heures que certains membres de la famille et ses amis ont reçu une vidéo dans laquelle on identifie clairement Abdoulaye Kamara grâce notamment à sa corpulence, aux habits qu’il portait et à ses rastas ».

ADVERTISEMENT

Là, les membres de la famille se sont rendus à la brigade des sapeurs-pompiers de Dieuppeul pour voir si un corps n’y a été déposé. « Les sapeurs-pompiers font savoir qu’un corps avait été déposé par le commissariat de police des Hlm avec la notification suivante : « requérons Monsieur le Médecin Chef de l'hôpital Idrissa Pouye aux fins de déterminer les causes exactes de la mort (autopsie) du nommé Abdoulaye Kamara, né le 31/12/1985 à Boinadji Roumdé, dont le corps sans vie a été retrouvé sur la voie publique ».

La brigade des sapeurs-pompiers de Dieuppeul les a orientés au vers la morgue de l'hôpital Philippe Senghor où le corps a été déposé la nuit du samedi. Finalement, c’est le lundi 5 juin 2023 que la famille de Baba Kana a pu retrouver le corps sans vie de leur fils.

Les révélations de l’autopsie

Il s’ensuit une autopsie à l’hôpital Idrissa Pouye de Grand-Yoff en présence du médecin généraliste, chirurgien et légiste mandaté par la famille.

L'autopsie révèle la cause du décès en ces termes : « Plaie abdominale par arme à feu, avec un orifice d'entrée centimétrique circulaire avec collerette brûlée large, située au ras du rebord costal gauche et 8cm de la ligne médiane, perforation de l'estomac du pancréas, de l'intestin grêle une section partielle de l'aorte à 5cm au-dessus de sa bifurcation iliaque. Présence d'une balle. Présence de plusieurs traces de contusion sur le tronc et les membres ».

En clair, le décès est provoqué par une blessure abdominale par arme à feu selon le communiqué de la famille. Il a été inhumé le 8 juin, mais la famille compte après son deuil et sur conseil de ses avocats et de l'organisation Amnesty International, porter plainte.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Médias : Diagna Ndiaye réclame 500 millions F CFA à Jeune Afrique

Médias : Diagna Ndiaye réclame 500 millions F CFA à Jeune Afrique

Tabaski : Pour acheter une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère

Tabaski : Pour acheter une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère

Dette fiscale des médias : RSF appelle à la réforme des aides publiques

Dette fiscale des médias : RSF appelle à la réforme des aides publiques

Ligue 1 : Lamine Camara désigné pépite de la saison

Ligue 1 : Lamine Camara désigné "pépite de la saison"

Sucre, riz, huile, pain... : voici les nouveaux prix !

Sucre, riz, huile, pain... : voici les nouveaux prix !

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Jeune tué à Modène : deux autres suspects arrêtés !

Jeune tué à Modène : deux autres suspects arrêtés !

Economie : une bonne nouvelle de la Banque mondiale pour  Diomaye

Economie : une bonne nouvelle de la Banque mondiale pour Diomaye

Touba : présumé viol sur une fille de 9 ans, Y. S placé sous mandat de dépôt

Touba : présumé viol sur une fille de 9 ans, Y. S placé sous mandat de dépôt

ADVERTISEMENT