ADVERTISEMENT

Thiès : accusé de spoliation foncière, le maire Babacar Diop contre-attaque

La Coordination des syndicats et la Conférence des Présidents des Amicales d’étudiants ont accusé jeudi le maire de Thiès, le Dr Babacar Diop, de vouloir faire main basse sur l’Université Iba Der Thiam. L’édile de la capitale du Rail a rejeté ces accusations.

Dr Babacar Diop

La Coordination des syndicats (SAES, SUDES, STESU, SATUC) et la Conférence des Présidents des Amicales d’étudiants ont accusé le maire de la ville de Thiès, le Dr Babacar Diop, de spoliation foncière. Selon ces deux entités, le maire de la capitale du Rail ne veut plus de l’Université Iba Der Thiam.

ADVERTISEMENT

En effet, dans un communiqué, les syndicalistes et les étudiants ont déclaré qu’« à peine installé, le nouveau Maire de la ville de lorgne le patrimoine foncier de l’Université Iba Der Thiam (UIDT) de Thiès. La récupération des bâtiments dénommés ‘‘Auberge des jeunes’’ et ‘‘Auditorium’’ par la mairie de Thiès avait fuité au lendemain de son élection. Peut-être parce qu’il voulait éviter la confrontation avec toutes les composantes de l’UIDT, et il a préféré attendre la période des vacances universitaires pour passer à l’offensive avec des manœuvres malsaines. Une chose que nous ne pouvions pas attendre d’un universitaire qui est arrivé aux commandes de la commune au moment où toutes les composantes de notre Université s’étaient mobilisées pour réclamer des infrastructures aux autorités ».

Toujours selon le communiqué, les syndicalistes et les étudiants ont exprimé leur « déception ».

« Grande a donc été notre déception d’apprendre que le tout nouveau Maire de Thiès, au lieu d’aider I’UIDT à améliorer les conditions d’apprentissage, cherche à nous soutirer le peu d’infrastructures en notre possession. À l’instar d’autres entités qui, pour aider l’université, lui ont prêté des infrastructures, Dr Babacar DIOP n’a d’autres projets pour la ville que de faire dans la diversion au lieu de s’attaquer aux vrais problèmes de la commune (appui aux sinistrés des inondations, l’entretien des édifices publics et des routes chaotiques, contribution à l’insertion des jeunes, la préservation de l’environnement, l’amélioration de la santé des populations, etc.). Par manque de programme, il pose des actes graves visant à mettre en difficulté la seule Université de la ville de Thiès ».

Enfin, les protestataires ont lancé un avertissement au premier magistrat de la ville de Thiès, avec une menace à peine voilée. La coordination annonce qu’elle « usera de tous les moyens nécessaires pour protéger le patrimoine foncier et profite de l’occasion pour en appeler aux autorités étatiques locales (Gouverneur et Préfet) d’aider à sécuriser le patrimoine de l’université ».

La réaction de l'équipe municipale de la ville de Thiès ne s’est pas fait attendre. Elle a sorti un communiqué ce samedi 20 août 2022 pour rejeter ces allégations.

Selon le document, « Il est important de préciser qu'il ne peut y avoir de spoliation foncière sur ce site d'une contenance de 12.078 m², qui est un patrimoine de la Ville de Thiès, acquis auprès de la Société sénégalaise d'importation, de distribution et d'exploitation cinématographique (Sidec) en 2002 ».

« La démarche des syndicats d'enseignants de l'UIDT et des étudiants n'a aucun sens. Le conseil de la ville par délibération a autorisé la récupération de l'auberge des jeunes sise à côté de l'auditorium et sur son titre foncier, pour y construire la bibliothèque municipale. Par conséquent, la démarche du syndicat qui a signé ledit communiqué est dénuée de sens quant à la forme dans la mesure où, sous l'autorité du gouverneur de la région de Thiès, des démarches sont en cours pour régler cette situation peu confortable pour les deux institutions », souligne la note.

Selon le Dr Babacar Diop, il s’agit d’une « tentative de manipulation ».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

JO Paris 2024 : le CNOSS promet 387 millions FCFA pour préparer 18 athlètes sénégalais

JO Paris 2024 : le CNOSS promet 387 millions FCFA pour préparer 18 athlètes sénégalais

Gambling : 'la licence curacienne d’1xBet est valide et tout à fait opérationnelle' [Communiqué]

Gambling : 'la licence curacienne d’1xBet est valide et tout à fait opérationnelle' [Communiqué]

TikTok : Adamo perd son compte à plus d'un million d'abonnés

TikTok : Adamo perd son compte à plus d'un million d'abonnés

Forum sur la paix et la sécurité de Dakar : Gadio solde ses comptes avec l'Etat

Forum sur la paix et la sécurité de Dakar : Gadio solde ses comptes avec l'Etat

BISD et Sénégal : plus de 2 894 milliards FCFA investis en 46 ans

BISD et Sénégal : plus de 2 894 milliards FCFA investis en 46 ans

Accusé d'agression sexuelle : Félix Peperipé pointe du doigt le Maroc

Accusé d'agression sexuelle : Félix Peperipé pointe du doigt le Maroc

Le gouvernement dément le Figaro : 'Le TER est à 100% sénégalais'

Le gouvernement dément le Figaro : 'Le TER est à 100% sénégalais'

Baisse du loyer : la loi jetée à la poubelle

Baisse du loyer : la loi jetée à la poubelle

Incendie au marché Ocass de Touba : Plus de 500 magasins consumés

Incendie au marché Ocass de Touba : Plus de 500 magasins consumés

ADVERTISEMENT