Transport : les "Tatas" décrètent 72h de grève

Les minibus TATA ne rouleront pas à partir de lundi 24 juillet 2023.

Minibus TATA

Le collectif des travailleurs de l’Association de Financement des Professionnels du Transport Urbain (Aftu) compte cesser toute activité dès ce lundi 24 juillet 2023. Une grève va débuter, et elle durera 72 heures.

Les travailleurs de la compagnie de transport exigent de meilleures conditions de travail. Ils ne disposent pas d’une prise en charge médicale et sociale.

« Certains parmi nous sont malades et amputés. Ils n’ont aucune assistance parce que nous n’avons pas de contrat » a renseigné Abass Sarr, coordonnateur dudit collectif.

La grève est pour revendiquer une augmentation des salaires des travailleurs de la compagnie. Abass Sarr informe que la hausse des tickets du transport des bus tata n’a pas impacté sur les salaires. « Nos salaires restent intacts et nous n’avons pas de contrat » a ajouté le syndicaliste.

La compagnie de transport, de son côté, signale que le collectif n’a pas encore déposé de préavis de grève.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT