Un faux commandant de gendarmerie arrêté pour de multiple vols

À Pikine, un ingénieur en informatique qui se faisait passer tantôt pour un commandant de la police, tantôt pour un commandant de la gendarmerie, a été arrêté par de vrais policiers.

Des éléments de la Police sénégalaise

Il est dimanche 30 avril 2023. Tard dans la nuit, des éléments de la brigade de recherches de la police de Pikine, habillés en civil, effectuent une patrouille pédestre pour traquer les délinquants. Ils interpellent un individu de taille moyenne qui, un téléphone collé à l’oreille, se présente à eux en ses termes : « Bonsoir c’est l’adjudant Ndiaye de la police de Pikine ».

Des propos qui font tiquer les policiers, lesquels se rapprochent de l’individu et manquent de tomber des nues lorsqu’ils découvrent qu’il ne correspond en rien au véritable Adjudant Ndiaye qui est leur collègue. Naturellement, les policiers l’encerclent et lui demandent de présenter ses pièces. Le gars cafouille et sera conduit à la police de Pikine.

Dans les locaux de la police de Pikine au moment l’interroger, les enquêteurs se souviennent de ces nombreuses plaintes déposées par des citoyens sénégalais qui ont été victimes de vols de téléphones haut de gamme et qui ont été roulés dans la farine par un individu qui s’est présenté à eux comme un commandant de la gendarmerie qui a réussi à retrouver les téléphones volés.

Démasqué et confronté à ces plaintes, F. L., l'usurpateur craque et déroule son modus operandi. Il confie aux enquêteurs qu’il travaille en complicité avec un gang spécialisé dans le vol de portables haut de gamme.

ADVERTISEMENT

Doué en informatique, F. L. réussit à obtenir le numéro du propriétaire grâce à l’IMEI et patiente quelques jours, le temps que ce dernier récupère sa puce et son numéro auprès de l’opérateur de téléphonie mobile (Orange, Express, Free…). C’est alors qu’il déroule une stratégie ingénieuse.

Audacieux, s’exprimant avec assurance, il joint le propriétaire du téléphone volé, se présente comme le commandant d’une brigade de gendarmerie de la place qui a réussi à démanteler un gang de voleurs aux mains de qui il a retrouvé le téléphone volé. Puis toujours sur le même ton autoritaire, il invite le propriétaire de l’appareil à lui communiquer son code d’accès en attendant d’être convoqué à la brigade pour faire sa déposition.

Dès que le code d’accès lui est communiqué, il vide le contenu du téléphone, récupère les données personnelles compromettantes pour un éventuel chantage, vide les comptes Wave et Orange monnaie avant de dépiécer l’appareil. L’écran, la batterie et les différents éléments sont ainsi vendus sur le marché parallèle.

Et pour ne laisser aucune trace de ses agissements, la puce à partir de laquelle il a joint le propriétaire est détruite et jetée à la poubelle. Il devient ainsi injoignable. Un modus operandi qui a fait plusieurs victimes. Plus d’une dizaine de portables haut de gamme ont été retrouvés à son domicile. Après son audition et ses aveux, le faux gradé a conduit les policiers à son domicile à Pikine où la perquisition des lieux s’est soldée par la découverte de plus d’une dizaine de téléphones portables haut de gamme sur le point d’être dépiécés et vendus par… pièces.

Les téléphones ont été placés sous scellé à la police de Pikine. Le mis en cause a été déféré au parquet hier mercredi 3 mai 2023 pour association de malfaiteurs, usurpation de fonction et recel. Les membres du gang spécialisés dans le vol de portables haut de gamme sont activement recherchés.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

ADVERTISEMENT