Université Sine-Saloum : un directeur aurait engrossé sa bonne âgée de 13 ans

Le directeur d'une UFR de ’Université du Sine-Saloum El Hadji Ibrahima Niass (Ussein) aurait violé et engrossé une jeune fille qu'il avait engagée comme femme de ménage.

Université El Hadji Ibrahim Niass (Ussein)

Après Sitor Ndour, ancien Directeur général du centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD), ancien ministre et membre de la coalition BBY, accusé de viol par sa femme de ménage mineure, un cas similaire éclabousse un directeur d’UFR au «Campus Fatick» de l’Université du Sine-Saloum El Hadji Ibrahima Niass (Ussein).

La présumée victime seulement âgée de 13 ans, trainerait aujourd’hui une grossesse de six mois. Elle est issue d'une famille vulnérable et sa maman a une mobilité réduite. La garde de la fille, issue d’une famille pauvre, est confiée par un juge au service de l’Action éducative en milieu ouvert (AEMO), rapporte L’AS, qui a ébruité l'affaire.

Le directeur mis en cause se serait rapproché de sa victime et de sa maman pour installer un climat de confiance entre lui et elles avant d'abuser d'elle et de la petite à qui il demandé de venir chez lui pour lui nettoyer son appartement, moyennant une somme d'argent.

Selon des confidences de la présumée victime, le mis en cause a plusieurs fois abusé d’elle. Enceinte de 6 mois, la gamine sera bientôt maman. Le directeur d’UFR a nié les faits. Selon L’AS, l'AEMO a transmis le dossier au procureur de Fatick le 17 octobre 2023, mais jusque-là aucune procédure n’est engagée pour tirer cette affaire au clair.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT