Limogeage de Matar Ba : la consternation de Gris-Bordeaux !

La nomination de certains ministres du gouvernement Amadou Ba, constitué le samedi 17 septembre, a surpris plus d’un. Mais c’est surtout le remplacement du ministre des Sports, Matar Ba, qui a quand même bilan élogieux, qui a le plus surpris.

Gris Bordeaux

Si certains caciques du régime de Macky Sall ont été reconduits à leur poste ou affectés à un autre ministère, Matar Ba n’a pas « survécu ». Face à ce constat, le « Tigre de Fass », Gris Bordeaux, a poussé un coup de gueule pour exprimer son désarroi.

ADVERTISEMENT

« Consternation ! Indignation ! Tels sont les deux mots par lesquels j’ouvre mon cœur, comme tous les Sénégalais d’ailleurs et de tous bords qu’ils soient, car le sport brise les barrières politiques, religieuses et ethniques, suite à la publication de la liste du nouveau gouvernement. Ces mots peuvent être lourds de sens, mais suffisent pour caractériser l’absence dans ce conseil d’un très grand homme, une très forte personnalité : l’ex-ministre des Sports, en l’occurrence Monsieur Matar Bâ, un homme de consensus et de dialogue, un homme de cœur, une personnalité qui a su fédérer toutes les sensibilités vives dans le monde sportif, du football à la lutte sans oublier le basket, les arts martiaux… », a-t-il posté dimanche 18 septembre sur Facebook.

Gris Bordeaux regrette profondément cette non-reconduction.« En tant que républicain et patriote, je fais partie de ceux qui pensent qu’il doit rester encore et encore pour faire les beaux jours du sport sénégalais considérant son bilan très reluisant. Que de trophées majeurs, de consécrations et d’infrastructures sous son magistère !», a-t-il pesté.

« Même si l’État est une continuité, je juge le moment inopportun pour opérer un tel changement à la tête d’un secteur si stratégique de peur de susciter une démotivation chez les acteurs. Justement nous avons l’exemple du Mondial qui se profile à l’horizon et il était tellement familier aux joueurs, au staff, aux supporters, bref à tout l’encadrement qu’il laisse orphelin de sa jovialité. Au même moment, les férus du sport sont abattus par le sort qui lui est réservé malgré tout son apport au monde sportif », poursuit le 3 ème Tigre de Fass.

Fair-play, le président des lutteurs en activité a également tenu à féliciter le nouveau ministre des Sports. « Je souhaite, par ailleurs, la bienvenue à son successeur le ministre Yankhoba Diattara et l’encourage dans sa mission délicate de poursuivre les projets déjà ficelés dans ce monde très complexe », renchérit-il.

« Au nom des lutteurs, je témoigne à Monsieur Matar Bâ reconnaissance et gratitude pour tout ce qu’il a fait dans le secteur du sport et dont le secteur de la lutte qu’il a réussi à stabiliser et avec brio », a-t-il conclu.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

NBA : Les Bucks battent le Heat grâce à un triple-double d'Antetokoumpo

NBA : Les Bucks battent le Heat grâce à un triple-double d'Antetokoumpo

Real Madrid : 18e blessure pour Eden Hazard

Real Madrid : 18e blessure pour Eden Hazard

Voici pourquoi nous détestons travailler le lundi matin

Voici pourquoi nous détestons travailler le lundi matin

Dix inventions de l'Égypte ancienne encore utilisées toujours

Dix inventions de l'Égypte ancienne encore utilisées toujours

Port de Ndayane : les travaux physiques démarrent ce mois-ci

Port de Ndayane : les travaux physiques démarrent ce mois-ci

Le Sénégal 'à nouveau' champion d'Afrique !

Le Sénégal 'à nouveau' champion d'Afrique !

CHAN 2022 : le onze du Sénégal pour affronter l'Algérie

CHAN 2022 : le onze du Sénégal pour affronter l'Algérie

Sexo : ces phrases à ne jamais dire au lit, selon une sexologue

Sexo : ces phrases à ne jamais dire au lit, selon une sexologue

Dieng crache sur Longoria : 'il ne dit pas la vérité'

Dieng crache sur Longoria : 'il ne dit pas la vérité'

ADVERTISEMENT