BAD : un Sénégalais nommé chef de Bureau pays pour l'Egypte

Après Amadou Hott, le Sénégalais Abdourahmane Diaw a été nommé par la BAD chef de bureau pays pour l’Égypte.

BAD

Le Sénégalais Abdourahmane Diaw est nommé chef de bureau pays pour l'Égypte de la Banque africaine de développement (BAD), a annoncé ce 10 février l'institution. Le Sénégalais est crédité de la gestion efficace d'une équipe multidisciplinaire qui a contribué à la réalisation de projets d'une valeur d'environ un milliard de dollars par an dans la région depuis 2018, explique la BAD.

Au sein de l'institution, Abdourahmane Diaw a occupé les postes de chargé principal de programme pays et de chargé en chef régional des programmes, où il a supervisé la mise en œuvre de stratégies et de projets de développement dans les régions d'Afrique centrale et d'Afrique du Nord, depuis la Tunisie où il était basé.

De nationalité sénégalaise, M. Diaw compte plus de 28 années d’expérience dans la mise en œuvre de programmes et de projets de développement. Cela va de l’identification à l’évaluation, la supervision et le suivi des programmes et projets en passant par le suivi des performances du portefeuille national et régional et le dialogue de haut niveau pour promouvoir le programme d’intégration régionale.

Il a assuré le leadership stratégique et technique de la région Afrique du Nord. Il a fourni un appui transversal centré sur les stratégies régionales et nationales de la banque, les revues de portefeuille et les cliniques fiduciaires, ainsi que le dialogue régional, afin de rapprocher les pays membres régionaux de la banque. Il a joué un rôle déterminant pour un soutien opportun à la mise en œuvre des facilités de la banque pour l’après Covid-19 et la crise alimentaire.

ADVERTISEMENT

Il a également coordonné des équipes de travail chargées de travailler sur divers domaines tels que l’engagement des organisations de la société civile, les séminaires sur les opportunités d’affaires et l’engagement du secteur privé.

Au sein de la BAD, il a occupé les postes de chargé principal de programme pays et de chargé en chef régional des programmes, où il a supervisé la mise en œuvre de stratégies et de projets de développement dans les régions d’Afrique centrale et d’Afrique du Nord, depuis la Tunisie où il était basé. Entre avril 2000 et octobre 2009, il a été successivement analyste financier senior et analyste financier principal. À ces titres, il était responsable de la préparation et de la supervision des projets de développement dans les régions d’Afrique centrale et orientale.

Avant de rejoindre la banque, M. Diaw a été contrôleur financier à l’Agence d’exécution des travaux d’intérêt public (AGETIP) au Sénégal. Il a également été responsable de la trésorerie pour la BIFIT (de janvier à décembre 1993) et auditeur pour Price Waterhouse au Sénégal, de juillet 1988 à septembre 1989.

M. Diaw est titulaire d’une maîtrise en finances de la Webster University Missouri aux États-Unis (1992), et d’une licence en administration des affaires de l’École des hautes études commerciales (H.E.C) de l’université de Montréal, au Canada (1988).

S’exprimant au sujet de sa nomination, M. Diaw a déclaré : « Je suis très honoré et reconnaissant envers M. Adesina, le président de la Banque, pour ma nomination au poste de chef de bureau pays pour l’Égypte, qui est l’un des plus grands actionnaires de la banque. En ma qualité de chef de bureau pays, je vais renforcer le partenariat stratégique entre la banque et le pays, développer les activités de la banque en Égypte et veiller à ce que le portefeuille de la banque dans ce pays soit solide. »

Akinwumi Adesina, président du Groupe de la Banque africaine de développement, a déclaré : « Je suis heureux de nommer M. Abdourahmane Diaw au poste de chef de bureau pays pour l’Égypte. Abdourahmane est un expert en développement chevronné, doté d’une vaste expérience et de contributions exceptionnelles au sein du Groupe de la Banque africaine de développement. Il assurera le leadership de la banque en Égypte et entretiendra des relations solides avec les partenaires commerciaux, les bailleurs de fonds et les représentants du pays, ainsi qu’avec les organisations gouvernementales et non gouvernementales, en vue de maximiser l’impact sur le développement et l’efficacité des interventions de la Banque africaine de développement, contribuant ainsi au développement global du pays, y compris du secteur privé ».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Perte de vue : 3 facteurs de risque !

Perte de vue : 3 facteurs de risque !

Etats-Unis : Peter Morgan, lead-vocal de Morgan Heritage s’est éteint

Etats-Unis : Peter Morgan, lead-vocal de Morgan Heritage s’est éteint

L’étudiant Prosper Clédor Senghor inhumé à Cabrousse

L’étudiant Prosper Clédor Senghor inhumé à Cabrousse

Présidentielle 2024 : Cheikh Yérim Seck détaille sur 'une négociation' entre Sonko et Macky

Présidentielle 2024 : Cheikh Yérim Seck détaille sur 'une négociation' entre Sonko et Macky

Une très bonne nouvelle pour Dani Alves

Une très bonne nouvelle pour Dani Alves

Trafic de migrants : un faux Mbacké Mbacké arrêté

Trafic de migrants : un faux Mbacké Mbacké arrêté

Wally Seck va t-il arrêter la musique? Les éclairages de son staff

Wally Seck va t-il arrêter la musique? Les éclairages de son staff

L'amant engrosse sa fille, le papa le tue à coups de machette

L'amant engrosse sa fille, le papa le tue à coups de machette

Le fils de Ahmet Amar serait mort d'une overdose

Le fils de Ahmet Amar serait mort d'une overdose

ADVERTISEMENT