BRT :121 bus avec chacun 150 places, 300. 000 passagers par jour

Le président de la République Macky Sall a inauguré, dimanche, à Guédiawaye, le Bus rapid transit (Brt), une infrastructure devant permettre de transporter quotidiennement 300 000 passagers dans la région de Dakar.

brt

Le chef de l'Etat et des membres du gouvernement ont effectué le voyage inaugural, à bord du BRT. Pour ce voyage, l’occasion était donnée aux « passagers » du jour à effectuer des descentes dans quelques des 23 stations que comptent l’ouvrage. Les bus devant assurer ce trajet sont à 100% électriques. « Ce sont des bus modernes et qui s’adaptent aux besoins des usagers. Les bus sont climatisés et comprennent chacun 150 places équipées de ports USB et d’un wifi », selon un document transmis à la presse.

Le BRT c’est également 121 bus articulés. D’un coût total de 419 milliards de francs CFA, l’ouvrage est supposé générer un millier d’emplois dont 35% des femmes. Ainsi, renseigne Khadim Niang, ingénieur polytechnicien : « 69% des financements sont fournis par l’État du Sénégal et ses partenaires économiques et financiers. Le restant du financement, 31 %, provient du secteur privé ».

« Le tracé du BRT concerne deux départements (Guédiawaye et Dakar), 14 communes et deux mairies de ville situés dans l’agglomération dakaroise. Le BRT traverse la corniche de Guédiawaye, Fadia, les Parcelles Assainies, Grand-Yoff, l’ancienne piste, Sacré-Cœur, le boulevard Dial-Diop, la place de l’Obélisque, le boulevard général Charles-de-Gaulle, les allées Papa-Guèye-Fall et le Plateau », informe le document du projet.

Les bus vont circuler de 5 à 23 h. Ce qui constitue une nouveauté dans la mobilité urbaine de Dakar. En outre, le BRT confie-t-on est pour « répondre de manière satisfaisante à la forte demande de déplacements, dans les meilleures conditions de performance, de diminuer la congestion routière par un transfert modal de la voiture vers le BRT ».

Selon l’ingénieur polytechnicien Khadim Niang, chargé de ce projet de transport de masse, toutes les 23 stations de l’ouvrage devant transporter quelque 300.000 passagers par jour vont fonctionner à l’énergie solaire. La quantité de gaz carbonique »évitée » grâce au BRT en trente ans est estimée à 1,8 million de tonnes, ce qui équivaut à 260.000 voitures en moyenne, a déclaré l’ingénieur/

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

ADVERTISEMENT