Groupe Endeavour Mining : plus de 300 milliards FCFA distribués aux actionnaires

Le groupe Endeavour Mining, dont l’un des gisements les plus importants, pour ne pas dire le plus important se trouve à Kédougou (Sénégal), a distribué depuis le premier trimestre de 2021, des dividendes de l’ordre de 513 millions de dollars, soit 300 milliards FCFA.

Groupe Endeavour Mining

S’il y a un secteur qui ne doit pas trop se plaindre de la crise actuelle qui sévit dans le monde et ébranle tous les gouvernements, c’est bien le secteur de l’or. L’exemple le plus éloquent est le bilan publié par la compagnie Endeavour Mining. ‘’Aujourd'hui, a annoncé la plus grande compagnie aurifère en Afrique de l’Ouest depuis l’acquisition de Teranga Gold (Sénégal), nous avons annoncé nos résultats du troisième trimestre 2022 : solides performances avec 343 koz produites à AISC 960 $/oz ; 513 millions de dollars reversés aux actionnaires depuis le premier trimestre 2021…’’.

Il faut relever que Sabodala-Massawa compte pour un quart de la production d’Endeavour Mining. Les chiffres font, en effet, état de 86 000 onces sur une production totale du groupe de 343 000 onces au premier trimestre ; 256 000 onces sur un total de 1 055 onces pour les 9 premiers mois de l’année 2022.

Interpellé sur ces performances de l’entreprise avec les milliards de dividendes distribués aux actionnaires, le coordonnateur du Forum civil Birahime Seck peste : ‘’Je pense qu’il est indécent, inadmissible que de tels montants soient partagés entre des actionnaires, au moment où les populations des zones minières s’enfoncent dans la précarité, sans eau, ni électricité. Cela montre à suffisance que les communautés, à l'instar de celles de Saraya, sont laissées en rade, qu’elles sont le cadet des soucis de ces multinationales qui aiment se glorifier des miettes injectées dans les communes. C’est inacceptable.’’

A en croire le coordonnateur du Forum civil, il faut faire très attention par rapport au fossé abyssal entre ces manifestations ostentatoires des compagnies et la précarité dans laquelle vivent les populations impactées par ces exploitations. ‘’Cette manifestation éclatante de l’injustice sociale, indique M. Seck, pourrait perturber la paix sociale. Les populations des zones minières méritent respect et considération. Pourquoi des actionnaires devraient-ils continuer à engranger des revenus aussi importants et laisser les populations avec des miettes ? Cette boulimie actionnariale est une remise en cause du principe constitutionnel selon lequel "les ressources naturelles appartiennent au peuple".

Pendant que les actionnaires d’Endeavour peuvent faire la fête, se payer une vie de pacha avec les revenus d’or tirés en grande partie de leur sous-sol, les populations de Kédougou, elles, continuent de crouler sous le poids de la misère. Bizarrement, bien qu’abritant l’or du Sénégal, la région est l’une des plus pauvres et dépourvues en infrastructures du pays. Il n’est pas rare de voir les populations manifester, parfois avec violence, leur colère dans la rue.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Affaire Amy Ndiaye : les deux députés de PUR arrêtés

Affaire Amy Ndiaye : les deux députés de PUR arrêtés

Mondial 2020 : l'Albiceleste est en quarts

Mondial 2020 : l'Albiceleste est en quarts

MMA : Reug Reug a battu l’Ouzbek Jasur

MMA : Reug Reug a battu l’Ouzbek Jasur

Connexion internet : le Sénégalais utilise 3,41Go par mois

Connexion internet : le Sénégalais utilise 3,41Go par mois

Avant la confrontation avec Adji Sarr : les avocats de Sonko font une nouvelle requête

Avant la confrontation avec Adji Sarr : les avocats de Sonko font une nouvelle requête

Construction de 70 villas F3 et 17 villas F5 : la SICAP épinglée pour un milliard FCFA

Construction de 70 villas F3 et 17 villas F5 : la SICAP épinglée pour un milliard FCFA

Mondial 2022 : La Grande-Bretagne analyse les forces et faiblesses des Lions

Mondial 2022 : La Grande-Bretagne analyse les forces et faiblesses des Lions

Serigne Bassirou Guèye nouveau président de l'OFNAC

Serigne Bassirou Guèye nouveau président de l'OFNAC

Burkina : une tentative de putsch déjouée

Burkina : une tentative de putsch déjouée