Inflation : l'État du Sénégal fixe le prix du ciment !

La ministre du Commerce et des PME a sorti un arrêté portant homologation des prix du ciment dans la région de Dakar.

Cement

Les cimentiers vendaient la tonne de ciment entre 65 mille à 75 mille FCFA sur le marché, soit une augmentation de 10 mille FCFA. À travers un arrêté signé depuis le 9 septembre dernier, le ministre du Commerce et des Petites et moyennes entreprises (PME) a fixé le prix de la tonne de ciment, ex-Usine, à 67 000 F CFA, et celui du distributeur, à 73 000 F CFA.

Une diminution de plus 5 mille francs CFA a été effectuée sur le coût du ciment. Selon les informations fournies par le document , « les prix plafond, toutes taxes comprises (TTC), du ciment de type 32.5, sont fixés la région de Dakar à 67.000 francs la tonne pour le prix en usine. Chez le distributeur de ciment, elle est vendue à 73.000 francs et en 3 650 francs le sac de 50 kg par détail ».

Le sac de 50kg de ciment est fixé à 3650 FCFA et la tonne à 73000 FCFA. Les distributeurs de ciment doivent selon la note afficher les prix ainsi fixés de façon visible et lisible dans les lieux de vente, conformément à la réglementation en vigueur. « Dans les autres régions du pays, le prix plafond ex-usine, fixé à l’article 1er du présent arrêté, est majoré d’une part, d’un différentiel de transport, déterminé par les Conseils régionaux de la Consommation et d’autre part, d’une marge bénéficiaire de 3000 F par tonne », lit-on sur l’arrêté.

En cas d’infractions de ces dispositions, des sanctions sont prévues par la loi n°2021-25 du 12 avril 2021 sur les prix et la protection du consommateur. Le Directeur du Commerce intérieur et les Gouverneurs de Régions sont chargés, de l’application du présent arrêté qui sera relayé partout.

Il faut noter que les principales industries du ciment au Sénégal ont annoncé l’arrêt de leur productions. Dangote, filiale de Dangote Cement du milliardaire éponyme, responsable de 25% de la production nationale, qui a mis ses employés en congé payé depuis août 2022, Sococim, filiale du français Vicat, ont arrêté leur production. Seul donc Ciment du Sahel est encore actif soit à peine 40% de la production nationale.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pour vivre plus longtemps, buvez du café

Pour vivre plus longtemps, buvez du café

La peine des Condamnés (Opinion du contributeur)

La peine des Condamnés (Opinion du contributeur)

Mercato: Le Réal en pôle position pour recruter Jude Belligham

Mercato: Le Réal en pôle position pour recruter Jude Belligham

Plongée sur l'épave du Joola : révélations inédites !

Plongée sur l'épave du Joola : révélations inédites !

Kaliphone Sall :“Ousmane Sonko devrait aussi aller en prison…

Kaliphone Sall :“Ousmane Sonko devrait aussi aller en prison…”

Citoyenneté russe accordée au lanceur d'alerte Edward Snowden

Citoyenneté russe accordée au lanceur d'alerte Edward Snowden

Sélection africaine la plus chère : la position du Sénégal

Sélection africaine la plus chère : la position du Sénégal

Pourquoi Mimi Touré  conserve son poste après son départ du groupe parlementaire Bby

Pourquoi Mimi Touré conserve son poste après son départ du groupe parlementaire Bby

Accusé de viol par Adja Thiaré : pourquoi Kalifone a été libéré ?

Accusé de viol par Adja Thiaré : pourquoi Kalifone a été libéré ?