L’Artp inflige des pénalités à la Sonatel, Expresso et Free

L’Artp a lourdement sanctionné les opérateurs de téléphonie mobile pour mauvaise qualité de service. Des pénalités de 16 milliards ont été infligées à Sonatel, 2,5 milliards à Free et 1,2 milliard Fcfa à Expresso.

Sonatel

...

Selon une étude réalisée par l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp), les opérateurs, notamment Orange, Expresso et Free, sur beaucoup de points, sont loin des normes de qualité établies dans les cahiers de charge.

Que cela soit l’internet, l’appel et les sms, les trois opérateurs doivent encore faire des efforts pour fournir des services de qualité. A part la région de Dakar, où la conformité sur certains services est notée, dans toutes les autres régions pratiquement, la qualité de service et la couverture laissent à désirer.

Au vu des manquements constatés dans la qualité de service et à l’aune des obligations contenues dans les cahiers des charges, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) a infligé des sanctions contre les trois opérateurs de téléphonie.

Le régulateur a ainsi décidé d’appliquer une pénalité de 16 milliards 727 millions 712 mille 422 francs Cfa, hors taxes, à l’opérateur de communications électroniques Sonatel, de 2 milliards 528 millions 108 mille 092 francs Cfa, hors taxes, à l’opérateur de communications électroniques Saga Africa holdings limited (Free) et d’1 milliard 028 millions 466 mille 443 francs Cfa, hors taxes, à l’opérateur de communications électroniques Expresso Sénégal.

ADVERTISEMENT

La Sonatel réplique

La Sonatel qui a émis des réserves sur la méthodologie utilisée sur certains critères, rappelle en particulier que les obligations de son cahier des charges concernent la couverture des populations et des principaux axes routiers au Sénégal et que les mesures présentées ont pu être réalisées sans tenir compte de ce critère.

Sur l’ensemble des points soulevés par l’ARTP dans sa communication, Sonatel tient à apporter les précisions suivantes :

- Elle respecte largement les engagements contenus dans le cahier des charges sur la couverture de la population en 2G, 3G, 4G et des villages de plus de 200 habitants en zones frontières ;

- Sonatel rappelle également l’ampleur de la couverture des services de données mobiles grâce à la 4G :

70% du trafic internet mobile de Sonatel passe par la 4G

La 4G offre bien plus de débits et de confort aux clients par rapport à la 3G

Les engagements de Sonatel par rapport au cahier de charges sur la 4G sont intégralement atteints pour l’année 2021 :

  • La couverture population en 4G de 89% pour un objectif de 70% en 2021
  • L’équipement 4G des 14 capitales régionales depuis 2018 pour une échéance de 2021
  • L’équipement 4G de 4 axes routiers sur 9 en 2021

A en croire la Sonatel, les résultats négatifs communiqués par l’ARTP sont en contradiction avec les bonnes performances mentionnées dans le rapport provisoire de l’ARTP, et ceci, sur plusieurs éléments suivants. Il s’agit, entre autres, du taux de présence du signal du réseau Sonatel dans les zones peuplées est de 97% sur la 2G, 94% sur la 3G et 83% sur la 4G ; sans oublier les bonnes performances sur l’internet mobile avec une vitesse de connexion de 6,9 Mégabits/s au niveau national.

Last but not least, Sonatel estime que la méthode d’évaluation de certains critères ne reflète pas le niveau de couverture réel des réseaux. A titre d’exemple, le rapport indique un taux de couverture intérieure 4G de 8% à Dakar, 1% à Fatick, 3% à Saint-Louis, alors que Sonatel a couvert en 4G la quasi-totalité de ces villes, selon le communiqué.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

LDC : Real et Bayern filent en demi-finales

LDC : Real et Bayern filent en demi-finales

Conseil des ministres : les nouvelles mesures du Président Diomaye

Conseil des ministres : les nouvelles mesures du Président Diomaye

Took mouy dokh : le slogan ne fait pas l'unanimité

"Took mouy dokh" : le slogan ne fait pas l'unanimité

Le décret de Macky Sall qui a réhabilité le Pastef

Le décret de Macky Sall qui a réhabilité le Pastef

Les confessions du bloggeur guinéen Djibril Agi Sylla au juge

Les confessions du bloggeur guinéen Djibril "Agi" Sylla au juge

L'acteur Bachir Diop jugé pour drogue : les coulisses du procès

L'acteur Bachir Diop jugé pour drogue : les coulisses du procès

Patar Sine : un élève de CE2 poignarde à mort son aîné en CM2

Patar Sine : un élève de CE2 poignarde à mort son aîné en CM2

Psychologie : comprendre la somniphobie

Psychologie : comprendre la somniphobie

Saisie de cocaïne à Kidira: le gouverneur appelle au renforcement des moyens des douanes

Saisie de cocaïne à Kidira: le gouverneur appelle au renforcement des moyens des douanes

ADVERTISEMENT