Pétrole sénégalais : le système d’amarrage en installation

Les installations déterminantes qui vont sortir le pétrole sénégalais des entrailles de la terre, sont en train d’être posées.

exploitation-petrole

Au Sénégal, l’année 2023 devrait être celle de la sortie des premiers baril de pétrole. Déjà, les installations déterminantes qui vont sortir le pétrole des entrailles de la terre, sont en train d’être posées.

Sur le champ Sangomar, l’opérateur met les bouchées doubles. En effet, Woodside a informé, ce vendredi, que le navire «Island Victory» est en train d’installer le système d’amarrage qui maintiendra l’unité flottante de production, de stockage et de déchargement (FPSO).

C’est-à-dire qu’ils mettent en place le système qui va porter le Grand navire qui va extraire le pétrole, le stocker. Ils sont aussi en train d’installer le système qui va sortir le pétrole de la plateforme.

«Ce système est installé à l'aide de neuf piles à aspiration de 21 mètres de haut et pesant environ 175 tonnes. Elles seront reliées à des lignes d'amarrage qui seront posées au préalable, prêtes pour l'arrivée du FPSO», indique Woodside.

Il s’agit de 9350 milliards de francs Cfa espérés pour le projet gazier Grand Tortue Ahmeyim, 8195 milliards pour le projet pétrolier Sangomar et 3245 milliards pour Yaakar Téranga.

Woodside, opérateur et actionnaire majoritaire du champ Sangomar, renseigne que les travaux sur les FPSO (le navire qui servira de plateforme d’extraction et de stockage du pétrole) et les équipements sous-marins, restent dans les délais. De plus, les autres équipements, continuent d'arriver au Sénégal.

Aussi, l'étude de prépose du champ de Sangomar a commencé en janvier, avant le début de la campagne d'installation sous-marine prévue pour le deuxième trimestre 2022. Et la phase 1 de développement du champ est achevée à 48 %. Elle «reste sur la bonne voie pour la production du premier pétrole ciblé en 2023», assure la compagnie.

Pour rappel, pour les 30 prochaines années, ce sont 8195 milliards de francs Cfa de recettes que le Sénégal attend globalement de son champ pétrolier Sangomar. Pour ce qui est de l’ensemble des projets pétroliers et gaziers, ce sont 20 790 milliards de francs Cfa qui sont espérés durant la période.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Espagne et Japon en 8èmes de finale, l’Allemagne out

Espagne et Japon en 8èmes de finale, l’Allemagne out

Assemblée nationale : une député giflée en pleine plénière

Assemblée nationale : une député giflée en pleine plénière

Pape Alé Niang prend une décision radicale !

Pape Alé Niang prend une décision radicale !

Kolo Touré, premier Africain à entrainer un club anglais

Kolo Touré, premier Africain à entrainer un club anglais

ARMP : Abdoulaye Baldé épinglé pour sa gestion 2020

ARMP : Abdoulaye Baldé épinglé pour sa gestion 2020

Mondial 2022 : les fans accusent les arbitres de favoriser Messi et Ronaldo

Mondial 2022 : les fans accusent les arbitres de favoriser Messi et Ronaldo

Le Sénégal va toucher une belle somme pour sa qualification en 8es

Le Sénégal va toucher une belle somme pour sa qualification en 8es

Koulibaly et Gana en guerre contre l'Angleterre

Koulibaly et Gana en guerre contre l'Angleterre

Mairie de Dakar : Wardini au cœur d'une nébuleuse de plus de deux milliards FCFA

Mairie de Dakar : Wardini au cœur d'une nébuleuse de plus de deux milliards FCFA