Reprise des vols commerciaux à l'aéroport de Dakar

Air Sénégal a acquis huit nouveaux avions et rouvert l’aéroport Léopold Sedar Senghor de Dakar aux vols commerciaux.

Aeroport LSS Dakar

Air Sénégal international qui vient d’acquérir huit nouveaux avions dans sa flotte, va rouvrir l'aéroport de Dakar à ses vols commerciaux. Les nouveaux avions en question sont des L-410 tchèques, chacun d’une capacité de 19 places. L’Observateur, source de cette information, précise que ces appareils seront affectés à la desserte des aéroports intérieurs du pays depuis Dakar.

Les départs des vols auront lieu depuis l’aéroport Léopold Senghor, qui était fermé au trafic commercial depuis 2017. D’après le quotidien L’observateur qui donne l’information, Air Sénégal va desservir tous les aéroports du pays. Le premier vol est prévu le 15 janvier 2024 à l’aéroport Ousmane Masseck Ndiaye de Saint-Louis, suivi d’un autre vers Kédougou, dont la date précise n’a pas encore été annoncée.

Rappelons que les compagnies aériennes Air Sénégal SA. et Air Côte d’Ivoire ont entériné le 8 décembre à Dakar un accord de partenariat stratégique majeur portant sur les aspects commerciaux et opérationnels. Dotée d’une importante flotte totalisant près de vingt (20) modules d’avion de dernière génération alliant confort et sécurité, les deux compagnies desservent une quarantaine de destinations en Afrique, en Europe et Amérique du Nord.

En effet, la compagnie nationale affiche des pertes mensuelles entre 6 et 7 milliards FCFA correspondant à des marges négatives de 50% du fait du prix bas, d'un manque de maitrise de la crise du carburant, des défauts de maintenance, des surcroits de locations, et en fin un manque de maturité des modèles opérationnels et organisationnel, avait déclaré Éric Iba Gueye - Directeur commercial et markering - Air Sénégal S.A dans un document présenté à la presse.

ADVERTISEMENT

Air Sénégal est aussi confrontée à près de 48 milliards de factures échues. Pour résorber les besoins en trésorerie, l’Etat a investi 48 milliards FCFA avant fin décembre 2022 "En rationnalisant les couts, nous sommes arrivés à 1 milliard FCFA", avait révélé Alioune Badara Guèye. Il se réjouit qu'il y a eu -48% de réductions des pertes et 19,2 milliards de FCFA d’économies entre janvier et juin 2023 comparé à la même période en 2022. Et mieux, il y a eu -58% de réduction des pertes sur les mois de mai et juin 2023, soit une économie sur 6 mois.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mikayil Faye, la nouvelle pépite sénégalaise montante de la Masia

Mikayil Faye, la nouvelle pépite sénégalaise montante de la Masia

Pendant que Baidy Amar agonisait, ses amis lui ont volé 17 millions FCFA

Pendant que Baidy Amar agonisait, ses amis lui ont volé 17 millions FCFA

Rose Wardini poursuivie pour 95 millions FCFA

Rose Wardini poursuivie pour 95 millions FCFA

Agression de MNF à dans son quartier : le 7e cas en un mois

Agression de MNF à dans son quartier : "le 7e cas en un mois"

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

ADVERTISEMENT