UMOA : les chiffres de la microfinance

17,5 millions de clients, 530 systèmes financiers décentralisés (SFD) et une hausse de 10,6% des dépôts : telle la situation de la microfinance dans la zone UMOA au premier trimestre de l’année 2023.

pme

Le rapport de la BCEAO s’est concentré sur la situation du premier trimestre de l’année, s’appuyant sur l’analyse des systèmes financiers décentralisés (SFD) à partir de données estimées. Au premier trimestre 2023, le nombre de SFD dans l’UMOA s’est établi à 530, stable par rapport au trimestre précédent.

Les clients des institutions de microfinance de l’Union sont au nombre de 17.516.310, bénéficiant des services financiers via 4.564 points de service répartis dans les États membres de l’Union. Une augmentation notable par rapport à l’année précédente, où le nombre de bénéficiaires s’élevait à 16.120.435 pour 4.474 points de service.

Sur le front de l’intermédiation financière, la dynamique de croissance des activités des SFD s’est poursuivie en termes d’ouverture de comptes et de collecte de dépôts. Cependant, un léger recul a été noté dans l’attribution de crédits, en lien avec l’évolution saisonnière généralement enregistrée en début d’année.

En effet, l’encours des dépôts collectés par les institutions de microfinance a augmenté de 97.478,6 millions FCFA (soit +4,8%) par rapport au trimestre précédent, pour atteindre 2.134.848,3 millions FCFA. Il était estimé à 1.929.488,8 millions FCFA un an plus tôt, soit une hausse de 10,6% en glissement annuel. Des progressions trimestrielles ont été observées dans plusieurs pays, dont la Côte d’Ivoire, le Togo, le Bénin, le Sénégal, le Burkina, le Mali et la Guinée-Bissau. Cependant, une baisse a été notée au Niger.

Au premier trimestre 2023, l’épargne mobilisée par le secteur de la microfinance de l’UMOA représentait 5,0% de celle collectée par les établissements de crédit de l’Union, en hausse par rapport à 4,7% trois mois plus tôt. En revanche, l’encours des crédits octroyés par les SFD de l’Union a baissé de 21.138,3 millions FCFA (soit -1,0%) par rapport au trimestre précédent pour s’établir à 2.150.779,1 millions FCFA. Néanmoins, sur un an, il est noté une augmentation de l’encours des crédits de 14,9%.

ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pape Alé Niang nommé DG de la RTS, les autres nominations

Pape Alé Niang nommé DG de la RTS, les autres nominations

Le général Moussa Fall limogé

Le général Moussa Fall limogé

Jugé pour 7 viols, un marabout encourt 15 ans de réclusion criminelle

Jugé pour 7 viols, un marabout encourt 15 ans de réclusion criminelle

Séjour irrégulier au Sénégal : le blogueur guinéen condamné

Séjour irrégulier au Sénégal : le blogueur guinéen condamné

Saint-Louis : 20 chauffeurs d'Allo Taxi arrêtés, leurs camarades battent le macadam

Saint-Louis : 20 chauffeurs d'Allo Taxi arrêtés, leurs camarades battent le macadam

Flux financiers illicites : l'Afrique perd 50 milliards de dollars par an

Flux financiers illicites : l'Afrique perd 50 milliards de dollars par an

Comment j’ai découvert que ma petite amie était mariée

"Comment j’ai découvert que ma petite amie était mariée"

FC Barcelone : Mikayil Faye dans la liste des ''intransférables''

FC Barcelone : Mikayil Faye dans la liste des ''intransférables''

Un célèbre avocat de Ousmane Sonko demande la dissolution de l'APR de Macky Sall

Un célèbre avocat de Ousmane Sonko demande la dissolution de l'APR de Macky Sall

ADVERTISEMENT