Battue par son mari, une animatrice de TFM perd son bébé à 7 mois de grossesse

La Gambienne Awa Gaï, animatrice à la TFM venue monnayer son talent au Sénégal depuis 2019, raconte sa mésaventure.

Awa Gai1

Awa Gaï est née en 1991 en Gambie où elle a fait toutes mes humanités. Sa mère est moitié gambienne moitié mauritanienne (Elle était cuisinière au palais de la République et était une parente à la première épouse de Yaya Jammeh), son père est sénégalais, d’origine Al Pular.

"J’ai fait l’essentiel de mon cursus scolaire dans une école privée canadienne. Après mes études secondaires, j’ai suivi une formation en journalisme. Mais avant cela, j’ai d’abord travaillé dans une radio, à l’âge de 17 ans. C’est là-bas où j’ai affûté mes armes et pris goût au monde des médias", rapporte-t-elle repris par L'Obs.

Avant d'ajouter : "Je faisais de temps à autre des publicités. Entre-temps, je me suis aussi mariée, j’étais très jeune à l’époque. Je venais de démarrer à la télévision locale. Mon patron à la radio m’avait fait la remarque selon laquelle, j’avais le potentiel pour faire de la télé. Je ne l’ai pas pris au sérieux sur le coup." Les sponsors s’arrachaient son émission.

ADVERTISEMENT

Quid de sa vie conjugale ? "J’ai eu mon premier enfant et les choses se sont encore plus compliquées. J’ai dû arrêter les études que je faisais en parallèle de mon travail et le petit commerce aussi. A un moment donné, j’ai divorcé, pour ensuite renouer avec mon ex-mari."

"J’ai subi des violences conjugales. Mon ex- mari, mon premier amour, m’a battue à plusieurs reprises. Il m’a trouvée à la télévision où je travaillais devant mes collègues pour m’humilier. Il me demandait de choisir entre mon ménage et mon boulot. Je subissais une énorme pression", raconte-t-elle.

"Entre-temps, j’étais encore tombée enceinte. J’ai perdu mon enfant à 7 mois de grossesse à cause de ses assauts répétés. J’ai fini par faire une prise de conscience et je me suis dit qu’il n’était pas question qu’un foyer aussi instable puisse me faire abandonner mon boulot. J’ai essayé de tenir pendant 6 mois mais, je n’étais pas heureuse. Il a tout fait pour changer ma manière de m’habiller, je devenais une autre personne. J’en suis arrivée à avoir peur de lui."

Malgré tout, dit-elle, "j’affichais mon plus beau sourire et personne n’était au courant de ce que je vivais." Elle poursuit : "Un soir, il y a eu la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. J’étais partie en reportage au palais et mon ex est venu me chercher à la télé. Je n’avais même pas encore terminé mon travail. Il était avec notre fils et sa mère. Quand je suis montée dans la voiture, il ne m’a pas adressé la parole tout le long du chemin. Une fois à la maison, il n’a même pas daigné m’aider, alors que j’avais mon fils, mes affaires, mon ordinateur et j’étais en talons. Me débrouillant seule pour entrer dans la maison en portant mon enfant, je suis tombée. Le gamin de 3 ans a essayé de m’aider à me relever. J’ai eu un pincement au cœur."

"Une fois dans la maison, mon ex a commencé à me harceler, en usant de violences et de menaces. C’est ce soir-là que j’ai décidé de mettre un terme à ce mariage. J’ai choisi de persévérer dans mon travail. J’ai habité avec mon fils, chez une de mes cousines. Celle-ci me faisait de petites méchancetés. Parfois, quand je rentrais, je trouvais la porte fermée ou on ne me gardait pas à manger."

chaque fois que mon fils faisait ses besoins, on m’appelait du boulot pour que je vienne m’occuper de lui. Finalement, son père l’a récupéré et j’étais obligée d’accepter la situation. Mii, il m’arrivait de dormir dans une voiture en plein milieu de la cour de la maison parce qu’on ne m’ouvrait pas la porte."

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

Ziguinchor : une technicienne de surface d'Auchan perd la vie dans un accident !

Ziguinchor : une technicienne de surface d'Auchan perd la vie dans un accident !

Cap Skirring : un couple franco-sénégalais tué

Cap Skirring : un couple franco-sénégalais tué

Viol : Dani Alves lourdement condamné

Viol : Dani Alves lourdement condamné

Equipe nationale : Aliou Cissé reste en poste

Equipe nationale : Aliou Cissé reste en poste

ADVERTISEMENT