Palla Mbengue et Thiané Diagne: les dessous d'un divorce tumultueux

Le mariage entre l'ancien promoteur de lutte Palla Mbengue et la célèbre styliste Thiané Diagne s'est soldé en une bataille juridique. En effet, les deux célébrités se sont retrouvées devant le tribunal civil qui a finalement acté le divorce.

Thiané et Pall

Le mariage a été scellé en décembre 2015. Durant cette période, Palla Mbengue avait pris la styliste Thiané Diagne JourJ comme troisième femme. Mais quelques années après le mariage, l'ancien promoteur a trainé sa "niétel" en justice pour "bigamie" et adultère. Il l' accuse d'avoir contracté un nouveau mariage avec un homme vivant à l'étranger.

Dans la citation que nous reprend Seneweb, Palla explique que son épouse "s’est levée un beau jour pour abandonner le domicile conjugal". Pis il aurait reçu à la date du 7 août 2019, un message l'informant de son remariage: "Bonsoir, M. Mbengue. Je vous informe que Thiané est mon épouse. Le mariage a été scellé par Cheikh Sarr. Et je crois que tu le connais" aurait-il reçu.

En 2021, l'affaire a été attrait devant le Tribunal saisi en premier ressort. Palla Mbengue avait maintenu ses accusations que Thiané Diagne avait balayées d'un revers de main. La styliste avait nié s'être mariée avec le défunt Mr Diouf, décédé il y a plus de trois ans.

ADVERTISEMENT

Mais le témoignage de Cheikh Sarr qu’elle a présenté comme son maître coranique l'avait enfoncé. Ce dernier a confirmé avoir scellé l’union entre la prévenue et le défunt (O. Diouf). "Je l’avais donnée en mariage à Palla Mbengue. Sa mère avait accepté l’union. J’ai également scellé son union avec O. Diouf. Quelque temps après, ce dernier m’a dit que Thiané lui a demandé le divorce", a témoigné Cheikh Sarr.

Finalement, le tribunal a rendu son verdict en défaveur de Thiané Diagne pour "abandon de domicile" et "injures graves". La styliste a été condamnée à verser la somme de 2 millions FCFA à son époux à titre de dommages et intérêts.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT