Pourquoi garde-t-on les yeux fermés quand on s'embrasse ?

Avez-vous remarqué que l'un des nombreux réflexes humains est de fermer les yeux quand on embrasse ? Oui, mais savez-vous pourquoi ?

S'embrasser en fermant les yeux

C'est un réflexe auquel on ne prête pas vraiment attention : quand on embrasse passionnément quelqu'un, nos yeux sont bien souvent fermés. Une drôle d'habitude qui inonde aussi les films romantiques, où les baisers langoureux se font toujours les yeux clos. Une façon de nous préserver d'une vue en gros plan, bien trop rapprochée, de son ou sa partenaire ?

Pourtant, fermer les yeux de la sorte n'a rien à voir avec une potentielle question d'esthétique, estiment les scientifiques. Tout porte à croire qu'il s'agit d'abord d'une question de concentration.

Un groupe de chercheurs de la Royal Holloway de l'université de Londres s'est lancé pour défi de résoudre ce mystère buccal. Polly Dalton et Sandra Murphy, deux psychologues co-autrices de l'étude sur le sujet publiée dans le Journal of Experimental Psychology: Human Perception and Performance, ont ainsi soumis seize volontaires à un étrange test : ils devaient se concentrer pour repérer deux lettres parmi les six qui défilaient devant leurs yeux, tandis qu'on leur envoyait de temps en temps quelques légères vibrations dans les mains. Ils devaient ensuite décrire ces stimuli tactiles.

Résultat, il était impossible pour les cobayes de réussir les deux opérations en même temps. Soit ils se concentraient sur les tâches visuelles, soit sur celles liées au toucher. S'ils en privilégiaient une, c'était au détriment de l'autre. Autrement dit, les participants qui faisaient moins attention aux stimuli visuels se concentraient davantage sur leur sens du toucher. « L'arrêt du visuel laisse davantage de ressources mentales pour se concentrer sur d'autres aspects », expliquait alors Polly Dalton.

C'est bien beau tout ça, mais quel est le rapport avec notre langoureux baiser? Eh bien c'est exactement la même chose: si nous ouvrons les yeux, les forçant à se braquer droit sur le pif de notre partenaire, notre cerveau se concentrera davantage sur ce que nous voyons, et non sur ce que nous ressentons.

ADVERTISEMENT

A contrario, fermer les yeux pendant un baiser, c'est se focaliser pleinement sur le ressenti, sur la sensation et l'émotion qui nous traverse pendant ce moment de tendresse. C'est, en outre, décupler ses sens. Un phénomène qu'on retrouve également lors des ébats sexuels durant lesquels, là aussi, nous fermons bien souvent les yeux.

Depuis quand s'embrasse-t-on ?

Que l'on ferme les paupières ou que l'on garde les yeux grands ouverts, il n'en reste pas moins que l'on s'embrasse sur la bouche. Une pratique qui semble tout à fait normale, et pour cause : cela fait des millénaires que les humains le font.

L'origine du baiser buccal remonterait à environ 1.500 av. J.-C., dans l'actuelle Inde, où des textes retrouvés datant de cette période décrivent des amants qui « posent leur bouche l'une contre l'autre ». Un peu plus tard, les récits d'Hérodote relatent les pratiques des Perses qui, au Ve siècle, s'embrassaient également –du moins, entre personnes du même statut social.

L'Ancien Testament est à son tour particulièrement explicite : « Qu'il me baise des baisers de sa bouche! Car ton amour vaut mieux que le vin », peut-on lire dans le Cantique de Salomon. Difficile de faire plus clair.

Si le baiser existait déjà à l'époque, il lui aura fallu du temps pour atteindre l'Occident. Ce n'est en effet qu'en 300 av. J.-C. que s'embrasser sur la bouche a atteint les rives occidentales grâce à un certain... Alexandre le Grand. Parmi les trésors qu'il rapporte de ses conquêtes en Inde se trouve cette ancestrale (et baveuse) pratique. Démocratisé à la suite des conquêtes romaines, puis quelque peu oublié avec l'effondrement de l'empire, le baiser prendra toute son importance en tant que signe d'amour après le Moyen Âge.

Si s'embrasser a traversé les âges, c'est parce que c'est agréable, mais aussi parce que la pratique est bénéfique pour la santé. Un baiser entraîne en effet la sécrétion d'endorphines, célèbres hormones du bien-être. Il agit comme un anti-stress particulièrement efficace, qui influe à la fois sur l'humeur et sur le système immunitaire. Yeux fermés ou non, l'essentiel c'est de s'embrasser sans modération.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Émigration clandestine : le rêve de 19 candidats brisé à Saint-Louis, 2 convoyeurs arrêtés

Émigration clandestine : le rêve de 19 candidats brisé à Saint-Louis, 2 convoyeurs arrêtés

Pikine : les Forces vives maintiennent la pression pour la tenue de l'élection présidentielle

Pikine : les Forces vives maintiennent la pression pour la tenue de l'élection présidentielle

Attaque terroriste au Burkina: au moins quinze fidèles tués dans une église

Attaque terroriste au Burkina: au moins quinze fidèles tués dans une église

Dialogue national : les candidats 'spoliés' disent OUI à Macky Sall

Dialogue national : les candidats 'spoliés' disent OUI à Macky Sall

OM : la punition de Pape Gueye levée

OM : la punition de Pape Gueye levée

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

ADVERTISEMENT