La sulfureuse Fatoumata Barry, dite “Rangou” est enfin libre. Après plusieurs demandes rejetées (03), le juge a finalement accédé à la requête introduite par ses avocats et lui a accordé une liberté sous contrôle judiciaire. Elle vaque a ses occupations depuis hier soir.

Rangou a été placée sous mandat de dépôt depuis le 5 juin dernier. Elle a été cueillie par la Division des investigations criminelles (DIC), suite à une descente dans un hôtel à Ngor. Avant son arrestation, elle annonçait son « Yendu-party ». Elle a été arrêtée en compagnie de plusieurs autres personnes qui participaient à la soirée. Le gérant de Ngor Timis arrêté, en même temps, a bénéficié d’une liberté provisoire. De même que le reste de la bande.

Fatoumata Barry est inculpée pour diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs, proxénétisme et défaut de carnet sanitaire.