Tension socio-politique : la déclaration osée de Queen Bizz

Sacré Queen Bizz! La chanteuse a encore fait parlé d'elle en ces périodes de tension socio-politique. La présidente du mouvement Mjr-Sénégal a dévoilé une vidéo d'elle sur Instagram accompagnée d'une légende qui a suscité beaucoup de commentaires.

Queen biz

Au moment où la tension monte sur la scène politique et que les leaders des différents camps se regardent en chien de faillance, la présidente du mouvement Mjr-Sénégal joue la carte de la provocation.

En tenue décontracté et sexy, Queen Bizz se lâche comme jamais dans le nouveau single de Jahman "Diayma guerre bi". Mais ce qui a attiré les attentions, c'est que la chanteuse doublée de femme politique a laissé un message osée sur la légende de la vidéo. "Niou teuthhie Saison bi. Rewmi lay keufff khana doumay bandi. Té kouma nehhh lakoy diohhh ( On ferme la saison. Je vais chiper le pays et le donner à qui je veux)"

Au moins la chanteuse Queen Bizz s'est prononcée même si c'est de manière indirecte sur la situation tendue du pays. Contrairement aux autres artistes sénégalais qui sont restés aphone par rapport cette vive tension socio-politique.

ADVERTISEMENT

Depuis les évènements du 16 mars jour du procès Sonko / Mame Mbaye Niang, le pays est plongé dans une situation de tension. On assiste à des séries d'arrestations et plus de 400 manifestants ont été mis aux arrêts. Des hommes politiques de l'opposition , des activistes et des membres de la société civile sont interpellés à la suite de déclaration ou de post contre le pouvoir.

Du côté de l'opposition, ils dénoncent une tentative d'assassinat sur la personne du leader de Pastef qui depuis son accrochage avec les éléments de la Bip est hospitalisé à la clinique SUMA ASSISTANCE.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

ADVERTISEMENT