Les hommes se masturbent tous les 3 j, les femmes tous les 8 j

Femmes et hommes ne se masturbent pas du tout à la même fréquence. C’est l’un des enseignements du Sexreport 2023 d’Amorelie qui dévoile leurs habitudes intimes.

Masturbation

Il faut dire que le plaisir solitaire, bien que largement accepté pendant l'Antiquité, subit une répression immense dès le Moyen-Âge, avec l'arrivée du monothéisme. En 1712, l'ouvrage anglais anonyme Onania affirme même que l'acte masturbatoire provoque « cécité, neurasthénie, mort prématurée et crises d’épilepsie ».

Freud décrira, plus tard, l'orgasme clitoridien, bien souvent sollicité pendant la masturbation féminine, comme le signe d'une « immaturité psychologique ». Il faudra attendre les années 70 pour que la parole se libère enfin réellement, encouragée par les combats féministes et le rapport Hite, paru en 1977, qui révélait que 82 % des femmes se masturbaient.

Et l'une de ces enquêtes récentes, le Sexreport 2023 d’Amorelie**, révèle, notamment, la fréquence à laquelle hommes et femmes s'adonnent aux joies du plaisir en solitaire. Verdict ? Les messieurs se masturbent tous les 3 jours, les femmes tous les 8 jours en moyenne. Un fossé masturbatoire qui s'infiltre dans la pratique même de l'onanisme : un tiers des femmes ne se masturbent jamais, contre seulement 12 % des hommes.

Les préférences masturbatoires des femmes

Le moment favori des dames pour se faire du bien en solo ? Le soir. 27 % s'adonnent à ce loisir avant de dormir. Ce qui les fait particulièrement grimper aux rideaux : les sex-toys (mentionnés par 37 % des sondées) et la fantaisie de leurs scénarios (32 %).

ADVERTISEMENT

Les préférences masturbatoires des hommes

Chez les hommes, en revanche, les films pour adultes sont le vecteur masturbatoire prioritaire. 52 % des messieurs citent le visionnage de pornos comme facteur qui rend la masturbation encore meilleure. Ils n'en oublient pas pour autant la fantaisie (appréciée par 43 % des répondants), mais délaissent les jouets sexuels masculins (7 %). Quant à leur moment favori pour se donner du plaisir... il n'en existe pas ! Contrairement aux femmes qui ont une préférence pour le soir, 27 % des messieurs « se masturbent simplement par-ci, par-là », selon l’enquête.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le BRT heurte un Jakartaman

Le BRT heurte un Jakartaman

Port de Dakar : plus de 6 milliards FCFA détournés

Port de Dakar : plus de 6 milliards FCFA détournés

Autoroute à péage : un bus prend feu sur l’axe Mbour - Dakar

Autoroute à péage : un bus prend feu sur l’axe Mbour - Dakar

Mutinerie à la prison du Camp pénal

Mutinerie à la prison du Camp pénal

Médina Gounass : le CUDIS invite les parties en conflit à se ressaisir

Médina Gounass : le CUDIS invite les parties en conflit à se ressaisir

Manda Douanes : un marabout assassiné dans sa chambre

Manda Douanes : un marabout assassiné dans sa chambre

En état de grossesse, Aisha Fatty envoyée au Pavillon spécial

En état de grossesse, Aisha Fatty envoyée au Pavillon spécial

Burkina Faso : TV5 Monde Afrique suspendue

Burkina Faso : TV5 Monde Afrique suspendue

L'albinisme : défis et réalités d'une condition peu connue

L'albinisme : défis et réalités d'une condition peu connue

ADVERTISEMENT