Le procureur de la République, qui a ouvert une information dans l’affaire «Sweet Beauté», a préféré viser X, pour inconnu, dans son réquisitoire introductif transmis au juge du 8e cabinet.

Alors que Adji Sarr a cité nommément Ousmane Sonko dans sa plainte pour viol, le parquet ne vise personne dans cette affaire, rapporte Libération qui vend la mèche.

La Section de Recherches dessaisie du dossier, il appartient, désormais, au magistrat instructeur d’identifier X, si effectivement X existe, indique le journal.

Deux possibilités s’offrent au juge. Soit il pourrait entendre Sonko en tant que témoin, soit il peut décider que Sonko est X et pourrait peut-être l'inculper devant ses avocats.

Des manifestants pro-Sonko déférés ce jeudi

Les 42 personnes arrêtées lors des manifestations de lundi dernier pour soutenir Ousmane Sonko seront déférées au parquet aujourd’hui.

Les mis en cause sont poursuivis pour les délits de participation à une manifestation non autorisée, troubles à l’ordre public, destruction de biens publics et privés, incendie criminel, violences envers des agents dans l’exercice de leurs fonctions.