Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestre et du Désenclavement, Mansour Faye, s’est présenté ce lundi matin, à l’Assemblée nationale dans le cadre du marathon budgétaire 2020-2021. Les députés ont procédé au vote de son projet de budget arrêté à 298.770.745.213 FCFA en crédit de paiement et 227.204.896.487 FCFA en autorisation d’engagement.

Face à Mansour Faye, les parlementaires ont fait part de leurs doléances à savoir le renforcement de la surveillance et de la sécurité routière pour limiter voire freiner les accidents de la circulation, l’implantation de caméras de surveillance, la lancinante question des postes de contrôles entre Dakar et Kaolack.

Les parlementaires ont aussi exigé l’éclairage de l’autoroute Dakar-AIBD-Mbour. Avant de déplorer l’exclusivité de Eiffage dans la gestion de l’autoroute à péage et le coût élevé des tarifs.

Il est précisé dans le rapport que les travaux du Train express régional (Ter), pour sa phase première allant de Dakar à Diamniadio, avancent à bon rythme. Son exploitation commerciale devrait démarrer en 2021.