Les prix de la consommation ont flambé au 3e trimestre 2022

La note d’analyse de l’indice harmonisé des prix à la consommation indique que les prix à la consommation ont affiché une progression de 7,3 % au cours du troisième trimestre 2022. Une évolution due, essentiellement, à celle des prix des ‘’produits alimentaires et boissons non alcoolisées’’, des services de ‘’loisirs et culture’’, des services de ‘’santé’’ et des services de ‘’restaurants et hôtels’’.

Denrées alimentaires (illustration)

À coup sûr, il fallait éteindre le feu. En septembre dernier, le président de la République a convoqué une réunion au palais, afin de trouver des moyens de réduire les prix des denrées de grande consommation. Les études menées par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) sur la hausse des prix au troisième semestre 2022 ont montré que toutes les fonctions de consommation ont connu un renchérissement. Les hausses de prix les plus importantes sont enregistrées au niveau des ‘’produits alimentaires et boissons non alcoolisées’’ qui ont cru de plus de 11,7 % de manière générale.

Toutefois, certains produits ont connu une inflation allant au-delà de 50 %. Ces mesures ont été faites dans la note d’analyse de l’indice harmonisé des prix à la consommation produite par la Direction des statistiques économiques et de la comptabilité nationale.

Comparés au trimestre précédent, les prix à la consommation ont augmenté de 7,3 % au cours du troisième trimestre 2022, retiennent les statisticiens de l’ANSD. Les hausses de prix les plus importantes ont été enregistrées au niveau des produits alimentaires et boissons non alcoolisées. ‘’Cette situation est imputable, principalement, au relèvement des prix des légumes frais en feuilles (+53,5 %) et en fruits ou racines (+50,3 %), des poissons frais (+36,2 %) et des légumes secs et oléagineux (+22,0 %). De même, l’augmentation des prix des huiles (+8,7 %), de la volaille (+6,8 %), des céréales non transformées (+6,3 %), de la viande de bœuf (+4,8 %), ainsi que de mouton et chèvre (+2,4 %) a contribué, dans une moindre mesure, à cette tendance haussière’’, analysent les spécialistes.

Les prix des légumes frais, des fruits ou racines ont augmenté de plus de 50 %

C’est ainsi le panier de la ménagère qui a été le plus affecté par les hausses. Cela s’explique, en partie, par la diminution de l’offre de certains produits avec l’installation de l’hivernage et par la fin de la campagne maraîchère, ainsi que les tensions inflationnistes notées sur le marché mondial. La fonction des prix des produits alimentaires a contribué pour +86,6 % à la variation trimestrielle de l’indice global des prix.

Cette hausse des produits alimentaires est imitée par celle des prix des biens et services de ‘’loisirs et culture’’.

Selon le rapport, ils se sont appréciés de 10,2 % au troisième trimestre 2022 : ‘’Cette appréciation est expliquée essentiellement par l’augmentation des prix des forfaits et circuits touristiques composites (+24,1 %), à la suite de la flambée des frais de voyage à La Mecque. Également, le relèvement des prix des appareils de réception, enregistrement et reproduction (+1,9 %), ainsi que des équipements photographiques et cinématographiques (+1,5 %) s’est apprécié, contribuant ainsi à la montée de ceux de la fonction’’.

En comparaison au troisième trimestre de 2021, les prix des biens et services de ‘’loisirs et culture’’ ont affiché une augmentation de 14,4 %, à la suite de celle des prix des forfaits et circuits touristiques composites (+41,2 %) et des jeux de hasard (+11,9 %). La fonction a contribué à hauteur de +4,5 % à la variation trimestrielle de l’indice global.

S’ensuivent des augmentations modérées de trois catégories de prix : les prix des biens et services de ‘’communication’’ qui ont progressé de 2,5 % ; les prix des biens et services de ‘’santé’’ qui se sont appréciés à 2,3 % ; et les prix des services de ‘’restaurants et hôtels’’ ont enregistré une hausse de 2,3 % au troisième trimestre 2022.

L’intervention des autorités visible pour le dernier trimestre ?

Malgré le débat sur la cherté du loyer, l’analyse d’ensemble des prix des biens et services de ‘’logement, eau, électricité, gaz et autres combustibles’’ montre qu’ils n’ont augmenté que de 1,2 % au troisième trimestre 2022. Une hausse est liée à celle des prix des combustibles liquides (+9,2 %), des produits pour l'entretien et réparation courante (+4,6 %), des combustibles solides et autres (+3,6 %) ainsi que des services d'entretien et de réparations courantes (+0,9 %).

Ces mesures ont été faites avant la convocation par les autorités des concertations sur la vie chère qui ont abouti à des mesures d’imposition de baisse des prix. Ceci aura-t-il un effet favorable aux consommateurs dans le dernier trimestre de l’année ? Lors de la clôture de sa visite jours du 4 au 15 novembre 2022, dans le cadre de sa mission pour la dernière revue du programme soutenu par l’Instrument de coordination de la politique économique, la facilité de crédit de confirmation et l’accord de confirmation, la délégation du FMI (Fonds monétaire international) a soutenu que l’inflation a été revue à la hausse, par rapport à ses dernières estimations. Au mois d’octobre, assure-t-elle, elle est estimée à 13 %. Et pour l’année 2022, elle est attendue entre 8 et 8,5 %.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Des histoires de fake…

Des histoires de fake…

Zator Mbaye gruge une dame de 40 millions FCFA

Zator Mbaye gruge une dame de 40 millions FCFA

La carte nationale de presse désormais exigée à partir de ce 1er décembre 2022

La carte nationale de presse désormais exigée à partir de ce 1er décembre 2022

Adji Sarr-Ousmane Sonko : la confrontation le 6 décembre

Adji Sarr-Ousmane Sonko : la confrontation le 6 décembre

Mort de Fulbert Sambou : ce que révèle le certificat de genre de mort

Mort de Fulbert Sambou : ce que révèle le certificat de genre de mort

La tiktokeuse Faynara nominée à la Nuit des Stars Awards

La tiktokeuse Faynara nominée à la Nuit des Stars Awards

Qualification des lions en 1/8 de finale : Vague d'émotion sur la toile

Qualification des lions en 1/8 de finale : Vague d'émotion sur la toile

'Nous n'avons pas reçu de Rolls Royce', affirme Hervé Renard

'Nous n'avons pas reçu de Rolls Royce', affirme Hervé Renard

Pape Bouba si fier…

Pape Bouba si fier…