Les interrogations fusent de partout sur l’authenticité du décret portant sur l’honorariat des anciens présidents du Conseil économique, social et environnemental. Le forum civil vient en rajouter une couche. En effet, Birahim Seck, coordonnateur du Forum civil émet des réserves sur la publication du communiqué de la Présidence niant l’existence d’un tel décret. Avant d’entrer dans les détails, ce membre de la société civile souligne que «l’invalidation de ce faux décret» le laisse perplexe. «Si vous restez 24 h sans sortir le vrai décret 2020-964 alors qu’il existe, car précédant le décret 2020-965 (JO n°7302 du 18 avril 2020), cela laisserait supposer que le faux décret 2020-964 du Communiqué de la présidence serait le vrai décret 2020-964 partagé dans les réseaux sociaux», affirme Birahim Seck dans un communiqué.

Selon lui, ce coordonnateur du Forum civil, «jusqu’à preuve du contraire» la meilleure manière de réfuter l’information partagée revient à publier «le vrai décret 2020-964». Toutefois, souligne-t-il, «dans ce contexte particulier où le pays se trouve, ce serait un signal doublement toxique à l’endroit des populations déjà meurtries par la Covid-19, mais aussi à l’endroit des bailleurs à qui on demande l’annulation de la dette…», selon Birahim Seck.

Après, Ousmane Sonko, la société civile en la personne de Birahim Seck entre dans la danse. Une sortie qui risque d’être suivie des activistes et défenseurs des droits humains.