Le président américain a même demandé aux agences américaines d’exécution ou d’aide au développement comme USAID de présenter dans un délai de six mois, un plan d’action pour faire de la politique américaine pro-LBGT un axe fort de leurs interventions.

Selon l’Ong Jamra, ces déclarations de Biden sont une menace envers les pays qui sont contre les homosexuels. Ainsi, Mame Makhtar Guèye et ses collègues de Mbagn Gacce demandent au président Macky Sall de ne pas céder à la pression. « La plus grande puissance économique, technologique et militaire du monde, détentrice de surcroît des principaux cordons de la bourse mondiale, n’a pas du tout l’air de plaisanter, pour imposer sa vision du monde aux ’’Etats homophones’’, soutiennent ces organisations islamiques. Elles demandent « au président Macky Sall de ne pas varier d’un iota dans son rejet du projet de l’Unesco, portant ’’LGBTisation’’ du système éducatif sénégalais.