Burkina Faso : Attaque meurtrière dans le nord du pays

Au moins 22 civils ont été tués par de présumés terroristes dans la nuit de dimanche à lundi dans le nord-ouest du Burkina Faso. Il s'agit de la dernière attaque meurtrière en date dans ce pays marqué par la présence de groupes terroristes.

Des soldats burkinabè lors d’un exercice en février 2019 (image d’illustration) © DR - Forces armées burkinabè

Des hommes armés non identifiés ont perpétré une attaque à Bourasso dans la Kossi, à environ 55 kilomètres de la frontière malienne, a indiqué le gouverneur de la région, Babo Pierre Bassinga, dans un communiqué.

« Le bilan provisoire de cette attaque terroriste est de 22 morts, plusieurs blessés et des dégâts matériels », a-t-il précisé.

Une opération d’urgence est en cours dans la zone. Des mesures ont été mises en place pour accueillir les personnes déplacées, a ajouté le communiqué.

« Le gouvernement reste déterminé à endiguer la menace terroriste, à sécuriser et à pacifier notre pays pour le bien-être des générations présentes et futures », conclut le communiqué.

Pour rappel, depuis 2015, le Pays des Hommes intègres fait face à des attaques de groupes terroristes. Au moins 138 civils avaient été tués dans la nuit du 4 au 5 juin, lors de deux attaques qui ont eu lieu dans la zone dite « des trois frontières » entre Burkina, Mali et Niger. Il s’agissait de l’attaque la plus meurtrière contre le pays depuis le début de la campagne djihadiste en 2015.

ADVERTISEMENT

Les affrontements armés ont fait des milliers de morts et plus de 1,85 million de déplacés. En janvier dernier, le gouvernement de Roch Marc Christian Kaboré avait été renversé par des officiers de l'armée, mécontents de leurs conditions, notamment le sous-équipement. Les putschistes avaient promis d’axer leur politique sur le renforcement de la sécurité, cependant la sortie de crise ne semble pas encore se dessiner.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT