ADVERTISEMENT

Burkina : l'ex-président Kaboré est rentré chez lui

Renversé par un putsch fin janvier et en résidence surveillée depuis, l’ancien chef de l’Etat burkinabè a pu rentrer chez lui, à Ouagadougou au quartier de la Patte d’Oie.

Roch Marc Christian Kaboré, président déchu du Burkina Faso

.

ADVERTISEMENT

L’ancien président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, renversé par un putsch fin janvier et en résidence surveillée depuis, a regagné son domicile à Ouagadougou, ce jeudi 7 avril.

Mercredi soir, un communiqué du gouvernement burkinabé indiquait qu’après trois de semaines de « concertations », M. Kaboré allait regagner son domicile dans la capitale, ajoutant que des mesures seraient prises « pour garantir sa sécurité ».

Jeudi matin, quelques militaires entouraient sa résidence, où des badauds tentaient d’apercevoir l’ancien président.

Accusé de ne pas avoir su endiguer la violence djihadiste qui mine le Burkina Faso depuis 2015, M. Kaboré a été renversé le 24 janvier dernier par une junte militaire conduite par le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, aujourd’hui chef de l’Etat.

Il était placé depuis en résidence surveillée à Ouagadougou, dans des « conditions de plus en plus durcies », pour qui elles s’apparentaient à une «détention ». Sa libération a été réclamée par la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), l’ONU et l’Union africaine.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Arrestations et emprisonnements : le calvaire des médecins sénégalais

Arrestations et emprisonnements : le calvaire des médecins sénégalais

 CHAN : le vainqueur va empocher plus d’1 milliard FCFA

CHAN : le vainqueur va empocher plus d’1 milliard FCFA

La lutte perd un grand promoteur

La lutte perd un grand promoteur

Mbayang : 'Infidèle n'est pas un film de prostituées'

Mbayang : 'Infidèle n'est pas un film de prostituées'

Gestion du TER : les graves révélations de 'Le Figaro'

Gestion du TER : les graves révélations de 'Le Figaro'

Direction de la Microfinance : la fausse cheffe de projet escroque 32 millions FCFA

Direction de la Microfinance : la fausse cheffe de projet escroque 32 millions FCFA

805 kg de cocaïne saisis  :  révélations sur le cerveau gambien du cartel

805 kg de cocaïne saisis : révélations sur le cerveau gambien du cartel

Affaire 'Sweet Beauté' : les parlementaires de YAW prennent la défense de Sonko

Affaire 'Sweet Beauté' : les parlementaires de YAW prennent la défense de Sonko

Al Khayri : l'actrice 'Adja' a dit oui !

Al Khayri : l'actrice 'Adja' a dit oui !

ADVERTISEMENT