Burkina: quatre Français, présentés comme des agents du renseignement, arrêtés

Quatre ressortissants français présentés comme des agents du renseignement ont été arrêtés dans la capitale du Burkina Faso Ouagadougou, a-t-on appris mardi soir de sources burkinabè et diplomatiques.

Burkina Faso - la junte nomme un nouveau gouvernement pour diriger la transition

"Nous sommes en train de vérifier le véritable travail de terrain de quatre ressortissants français présentés comme des agents de la DGSE (Renseignements extérieurs, ndlr). Ils sont actuellement devant les enquêteurs", a indiqué la source burkinabè. "Tout est mis en œuvre pour qu'ils recouvrent rapidement la liberté", a ajouté une source diplomatique française, confirmant l'information.

"Ils sont connus de leurs collègues burkinabè", a de son côté ajouté une source diplomatique européenne. Selon le magazine Jeune Afrique, les quatre Français ont été arrêtés début décembre dans la capitale burkinabè et sont accusés "d'espionnage".

"Le pays frère du Togo aide à trouver une solution", a indiqué la source burkinabè à l'AFP. Les relations entre la France et le Burkina se sont considérablement dégradées depuis l'arrivée au pouvoir en septembre 2022 par un coup d'Etat - le deuxième en huit mois - du capitaine Ibrahim Traoré.

Ouagadougou a dénoncé en mars un accord militaire de 1961 avec la France, après avoir obtenu le retrait des forces françaises. L'ambassadeur de France à Ouagadougou, rappelé après le coup d'Etat de septembre 2022 n'a pas été remplacé depuis. Dans sa volonté de diversifier ses partenariats, le Burkina Faso s'est notamment rapproché cette année de la Russie.

Outre un rapprochement dans le domaine militaire, la Russie a notamment promis de construire une centrale nucléaire au Burkina. En novembre, Ouagadougou a fait partie des premiers pays africains à recevoir des céréales russes gratuitement, comme promis quelques mois plus tôt par Vladimir Poutine.

ADVERTISEMENT

Le Burkina s'est également rapproché de ses deux voisins, le Mali et le Niger, eux aussi gouvernés par des régimes militaires. Les trois pays font face depuis plusieurs années à des attaques jihadistes récurrentes de groupes liés à Al-Qaïda et l'Etat islamique. Au Burkina seul, elles ont fait plus de 17.000 morts civils et militaires depuis 2015.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Présidentielle 2024 : Macky Sall donne une date

Présidentielle 2024 : Macky Sall donne une date

Urgent : Macky Sall va faire une importante déclaration

Urgent : Macky Sall va faire une importante déclaration

'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

Crise politique au Sénégal : l'ambassadeur d’Allemagne chez Aminata Touré

Crise politique au Sénégal : l'ambassadeur d’Allemagne chez Aminata Touré

Mbour : un chauffeur arrêté avec 2033 coupures de billets noirs

Mbour : un chauffeur arrêté avec 2033 coupures de billets noirs

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

Transféré à Rebeuss, les lourdes charges contre Me Ngagne D. Touré

Transféré à Rebeuss, les lourdes charges contre Me Ngagne D. Touré

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous” avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

ADVERTISEMENT