Herpès B : un nouveau virus mortel apparu en Chine

Après le Covid-19, une nouvelle épidémie est-elle à craindre ?

herpes b du singe

Un vétérinaire chinois de 53 ans exerçant à Pékin est décédé après avoir été contaminé par le "Monkey B" (singe B), aussi appelé herpès virus B du singe, le 27 mai dernier. Il a contracté la maladie après avoir été contact avec le virus dans un laboratoire.

Il s’agit du premier cas observé sur l’homme en Chine. Cette maladie infectieuse très rare est surtout connue pour toucher les singes, et notamment les macaques.

Le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies explique que le vétérinaire, qui travaillait dans un institut de recherche spécialisé dans l'élevage de primates non humains, a disséqué deux singes morts en mars dernier. Un mois plus tard, il a été pris de nausées, de vomissements et de fièvre.

Les chercheurs ont relevé la présence du virus Monkey B sur ses échantillons de sang et de salive. Les symptômes se manifestent entre deux jours et six semaines après la contamination. Une fièvre peut apparaitre, " associée de façon variable à des vésicules cutanées, des douleurs, ainsi que des fourmillements et une paralysie ".

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn