Japon : Assassinat de l’ancien Premier ministre Shinzo Abe

Le pays du Soleil-Levant a perdu ce vendredi 8 juillet son ancien Premier ministre Shinzo Abe, mort à l’âge de 67 ans. Il a succombé à ses blessures après avoir été visé par des tirs dans la ville de Nara.

Chinzo Abe, Ancien premier ministre du japon

L'ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe a été touché vendredi matin à la poitrine et au cou près de la gare de Yamato-Saidaiji, à Nara, dans l’ouest du Japon, où il participait à un meeting dans le cadre de la campagne des élections sénatoriales du 10 juillet.

M. Abe prononçait un discours en soutien à un candidat de sa formation, le Parti libéral démocrate.Plus tôt dans la journée, le Premier ministre Fumio Kishida (ministre des Affaires étrangères de M. Abe entre 2012 et 2017) avait qualifié la fusillade de « barbare et odieuse » et prié pour la survie de Abe, alors qu'il était dans un état critique et recevait des soins intensifs dans un hôpital de la place.

Sa mort a été annoncée vers18 heures, heure de Tokyo.Son assassin, Tetsuya Yamagami, serait un ancien membre de la marine japonaise. Il a déclaré à la police qu'il était « frustré » par Abe et « voulait le tuer ».

Il a affirmé qu’il n’a pas agi pour des raisons politiques. L'arme utilisée serait une arme à feu artisanale alors que des incidents similaires sont très rares au Japon où la loi sur le port d’armes à feu est très stricte.L'annonce de sa mort a suscité de nombreuses réactions dans le monde.

D’importantes personnalités ont rendu hommage à l’ancien Premier ministre nippon, mais aussi condamné l’assassinat. Le secrétaire d'État américain, Anthony Blinken, a déploré « la mort d'un visionnaire ».

ADVERTISEMENT

Le président sud-coréen, Yoon Seok-youl, a dénoncé « un acte criminel insupportable ». Narendra Modi a, quant à lui, salué la mémoire « d'un ami ». Pour rappel, M. Abe est issu d’une famille très influente, qui a toujours pesé sur la vie politique nippone. Il est le petit-fils de Nobusuke Kishi, lui aussi ancien Premier ministre du pays du Soleil-Levant.

Shinzo Abe détenait le record de longévité au poste de Premier ministre du Japon, d’abord entre 2006 et 2007 puis entre 2012 et 2020. Il s’était retiré pour des raisons de santé.

Durant ses mandats, il a restauré le poids géopolitique de son pays en modifiant sa politique de défense et sa politique étrangère par une réinterprétation de la Constitution pacifiste imposée par les États-Unis après la Seconde Guerre mondiale. Sur le plan économique, Il a également mis en place une politique appelée « Abenomics », fondée sur l'assouplissement monétaire, la relance budgétaire et les réformes structurelles.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

ADVERTISEMENT