Mauritanie : 210 millions d'euros de l'UE pour contrer le départ de migrants

L'Union européenne a annoncé jeudi un financement de 210 millions d'euros pour aider la nation africaine côtière de la Mauritanie à lutter contre les passeurs et à empêcher les bateaux de migrants de partir pour la dangereuse traversée de l'Atlantique de l'Afrique de l'Ouest vers l'Europe.

Pirogue de migrants

La Mauritanie a déclaré lors d'une réunion avec des responsables européens dans sa capitale côtière de Nouakchott qu'elle avait de plus en plus de difficultés à faire face au nombre croissant de migrants et de réfugiés franchissant ses frontières alors que la sécurité dans la région du Sahel se détériore.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé ce financement supplémentaire pour la migration, mais aussi pour l'aide humanitaire et la création d'emplois, lors de sa rencontre avec le président mauritanien Mohamed Ould Ghazouani et le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez.

Bien que Ghazouani ait réaffirmé son engagement à travailler avec l'Espagne et l'UE pour empêcher les départs de migrants, il a également souligné le coût supporté par la Mauritanie. Il a déclaré que le pays accueille déjà 150 000 réfugiés en provenance du Mali voisin et devient de plus en plus non seulement un pays de transit, mais aussi une destination pour les migrants.

La Mauritanie, l'un des pays les plus stables du Sahel, a été saluée comme un partenaire clé dans la lutte contre le terrorisme, et Von der Leyen a annoncé un financement supplémentaire de 22 millions d'euros pour un nouveau bataillon anti-terroriste en Mauritanie qui patrouillera la frontière avec le Mali instable.

Outre l'annonce de nouveaux fonds pour la migration et la sécurité, les deux dirigeants européens ont annoncé une série de projets de financement et de développement pour la production d'hydrogène vert en Mauritanie dans le cadre d'une initiative de transition énergétique de l'UE.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

ADVERTISEMENT