Une femme arrêtée pour avoir perçu 16 salaires pendant 3 ans

Une femme qui a réussi à se faire employer frauduleusement par seize (16) entreprises en même temps et a reçu des salaires de chacune d'entre elles pendant trois ans sans travailler a été arrêtée alors qu'elle était en plein entretien avec un autre employeur.

Une femme menottée / Illustration

La Chinoise identifiée comme Guan Yue (pseudonyme) est accusée de fraude et son mari est complice dans cette affaire.

Le couple aurait soigneusement caché les documents relatifs aux antécédents professionnels de la femme, y compris les noms de chaque employeur, le poste spécifique qu'elle y occupait, le jour où elle avait commencé à y travailler et les informations relatives au compte bancaire fourni pour le paiement de son salaire mensuel.

Guan Yue serait toujours à la recherche d'un nouvel emploi. Elle prenait des photos lors des entretiens d'embauche et les soumettait à ses employeurs actuels pour prouver qu'elle rencontrait des clients potentiels. Il est intéressant de noter que l'escroquerie a fonctionné sans problème pendant des années, permettant à Guan Yue d'acheter un appartement de luxe à Shanghai avant que ses agissements ne soient découverts.

Guan Yue était si habile dans cette fraude présumée qu'elle confiait souvent des entretiens à d'autres personnes en échange de commissions lorsqu'elle en avait plusieurs de prévus en même temps. Elle a toutefois conservé la majorité des postes pour elle-même et a toujours trouvé d'autres employeurs pour lesquels travailler lorsqu'elle était licenciée pour des problèmes de performance.

Ses problèmes ont commencé en janvier lorsque sa lettre de démission a été découverte par l'un de ses anciens employeurs dans un groupe de travail en ligne. Yue et sept autres employés ont été embauchés par Liu Jian, le propriétaire d'une société de logiciels, pour travailler dans le domaine de la vente, mais après une période d'essai de trois mois, Liu Jian les a licenciés parce qu'ils n'avaient pas effectué une seule transaction.

ADVERTISEMENT

Plus tard, elle a commis l'erreur d'envoyer sa lettre de démission à plusieurs groupes de travail en ligne, dont Jian était membre. Jian a découvert que Guan Yue avait été employée à temps plein par son entreprise de technologie tout en travaillant pour une autre entreprise. Après avoir mené une enquête préliminaire, Liu Jian a informé la police du comportement de Guan Yue.

L'enquête de police déclenchée par Liu Jian a mis au jour une vaste escroquerie de 50 millions de yuans, qui remontait à au moins trois ans. Au moment de son arrestation, Guan Yue était employée par 16 sociétés différentes, mais elle ne travaillait pour aucune d'entre elles. Néanmoins, elle recevait un salaire mensuel en plus des commissions versées par d'autres personnes qu'elle avait aidées à trouver un emploi.

Yue, son mari et plus de 50 autres complices ont été arrêtés dans le cadre de cette escroquerie.

Les rapports indiquent que ce type d'escroquerie est courant en Chine, où des groupes spécialisés de personnes formées aux entretiens d'embauche et disposant de riches CV perçoivent des salaires mensuels de la part d'employeurs sans travailler pour eux.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

ADVERTISEMENT