Le «poison» est dans l’assiette (Etude)

On ne mange pas sain. L’essentiel de notre alimentation est de la mal bouffe, parce qu’étant essentiellement composée d’agents pathogènes microbiens et de polluants chimiques qui se retrouvent dans ses estomacs pour exécuter leurs attentats sanitaires. En d’autres termes, c’est toute la chaîne alimentaire qui est infectée, d'après une étude réalisée par le Service national d'hygiène, coordonnée par la cheffe de la division Études et planification Maïmouna Ka.

legumes 0

Pour preuve, la teneur en salmonelle dans les légumes souvent consommés crus est estimée à 16,83% pour la région de Dakar, 6,36% pour Louga, et 5,88% pour Thiès. C’est ce que révèle l'étude sur la surveillance de la prévalence des salmonelles et leurs serovars dans les légumes vendus dans des marchés de Dakar, Thiès, et Louga.

La plupart des aliments que nous consommons contiennent des bactéries, des virus, des parasites ou des substances chimiques nocives.

Conséquences désastreuses pour la santé des Sénégalais, avec son lot de toxi-infections alimentaires et de maladies chroniques. Ces aliments sont responsables de plus de 200 maladies, allant de de la diarrhée aux cancers. Pour la diarrhée, elle touche particulièrement les enfants âgés entre 6 et 11 mois (24%) et ceux dont l’âge varie entre 12 et 23 mois (23%).

Les persils et le menthes plus contaminés

Quid des légumes ? Des prélèvements ont été effectués dans les régions bordées par les Niayes, notamment Thiès, Dakar, Louga au niveau des marchés et grandes surfaces.

Au total, 16 lieux de vente ont été visités pendant six mois (de septembre 2020 à février 2021), dont 6 grandes surfaces et 2 marchés traditionnels pour le département de Dakar, 3 marchés traditionnels à Ru­fisque, Sangalkam et Bam­bilor concernant le département de Rufisque et 1 grande surface et 1 marché pour le département de Thiès. Celui de Tivaouane, 1 marché traditionnel à Mboro, et celui de Louga, 2 marchés traditionnels à Louga et à Po­tou.

L’étude a ciblé les légumes consommés le plus souvent crus et dont raffolent les urbains, notamment les carottes, choux, tomates, laitue (salade), concombres, menthe et persil. Au total, 871 prélèvements ont été effectués dont 511 à Dakar, 187 à Thiès et 173 à Louga. Les échantillons prélevés sur étals surélevés représentent 668 et les échantillons prélevés sur des étals à même le sol. Ainsi, sur 871 échantillons analysés, 108 sont revenus positifs, soit un taux de prévalence de 12,39%. «A Dakar, 86 échantillons ont été déclarés positifs sur 511 échantillons, soit un taux de prévalence de 16,83%, Thiès, 11 positifs sur 187 échantillons, soit un taux de prévalence de 5,88% et Louga 11 positifs sur 173 échantillons, soit un taux de prévalence de 6,36%», a révélé l’étude.

Sur les 108 échantillons positifs, il est noté une forte prévalence au niveau des persils et des menthes. «Persils (frisés, chinois…) 37,96%, menthes 25%, salades 17,59%, concombres 6,48%, tomates et carottes 4,63%, et choux 3,70%», révèle l’étude.

Les grandes surfaces moins insalubres

Selon les types de marchés, l’analyse ne montre pas une grande différence de résultats sur les 108 échantillons positifs. «53 proviennent des grandes surfaces, soit 49,07%, 55 proviennent des marchés traditionnels, soit 50,93%», dévoile l’enquête. «Les deux types de marchés se ravitaillent, selon l'enquête, pratiquement à la même source (zone des Niayes). Le lavage des légumes avant la mise en vente n’est pas toujours adéquat ou n’est pas observé. Les étals ne sont pas régulièrement nettoyés. Sur les 108 échantillons positifs, 95 proviennent des étals surélevés et 13 de ceux à même le sol.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Cancer du foie : Une épidémie mondiale guette

Cancer du foie : Une épidémie mondiale guette

Voici les 6 pires aliments à éviter pour le foie

Voici les 6 pires aliments à éviter pour le foie

Le ministre ADD et Abdou Mbow frôlent la mort, un bus dérape à Tamba

Le ministre ADD et Abdou Mbow frôlent la mort, un bus dérape à Tamba

Explosion d’une chaudière à Diourbel : Le bilan passe à 2 morts

Explosion d’une chaudière à Diourbel : Le bilan passe à 2 morts

Marchés publics : le FMI met en garde le Sénégal

Marchés publics : le FMI met en garde le Sénégal

Haaland n'est pas un humain, une pétition lancée pour l'exclure de la PL

Haaland n'est pas un humain, une pétition lancée pour l'exclure de la PL

Gamou de Kaolack et Tivaouane : les chiffres de la Police !

Gamou de Kaolack et Tivaouane : les chiffres de la Police !

Sommet Cedeao à Dakar : les dessous d'une annulation

Sommet Cedeao à Dakar : les dessous d'une annulation

TER : la deuxième phase livrée le 27 décembre 2023

TER : la deuxième phase livrée le 27 décembre 2023