Fass Boy : Serigne Mountakha Mbacké au chevet des victimes

Le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké, s'est une nouvelle fois illustré par son engagement en faveur des causes sociales. Cette fois-ci, ce sont les familles de Fass Boy endeuillées par l'immigration clandestine qui bénéficient des largesses du saint homme.

Serigne Mouhamadou Mountakha Mbacké, à Dakar le 29 mai 2022

Une délégation représentant le guide religieux a fait le déplacement à Fass Boy pour présenter les condoléances du khalife général et transmettre son message empreint de compassion.

Serigne Mountakha a lancé un appel à l’endroit des jeunes, les encourageant à rester au Sénégal. Dans un élan de solidarité, la délégation a également remis une enveloppe de cinq millions de francs CFA aux familles endeuillées.

Cette visite de la délégation fait suite aux appels des familles des victimes qui ont sollicité l'intervention du Khalife général des Mourides pour plaider la libération des jeunes détenus lors des manifestations qui ont secoué Fass Boy.

Il convient de rappeler que la perte de quelque 63 vies humaines a été déplorée après le départ tragique de la pirogue de Fass Boy au début du mois de juillet 2023. Cette tragédie consécutive à l'immigration clandestine avait endeuillé la communauté et suscité une profonde colère chez les jeunes de Fass Boy.

En signe de protestation contre la lenteur présumée des opérations de sauvetage de la pirogue disparue, les jeunes en colère ont pris pour cible des bâtiments publics locaux. Ils ont saccagé des institutions vitales telles que le service des Pêches, le bureau de la Délégation pour l'entrepreneuriat rapide pour les femmes et les jeunes (Der/FJ), une école de la zone, le marché local, le Conseil local de pêche artisanale, et d'autres infrastructures.

ADVERTISEMENT

Face à la détermination des manifestants, les forces de défense et de sécurité ont dû recourir à des grenades lacrymogènes pour rétablir l'ordre. Des arrestations ont également été effectuées par les autorités locales.

La colère exprimée par les jeunes de Fass Boye découle de leur frustration envers le gouvernement, qu'ils accusent de ne pas avoir agi avec suffisamment d'urgence pour secourir la pirogue qui avait quitté Fass Boy depuis le 10 juillet, emportant plus de 100 candidats à la migration irrégulière. Après un mois et 5 jours, l'embarcation a été retrouvée sur les côtes cap-verdiennes, ne laissant que 38 rescapés, un rappel poignant des défis auxquels sont confrontés ceux qui entreprennent un voyage incertain à la recherche d'une vie meilleure.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT