Fraude au Bac : Les tricheurs relaxés, le cerveau identifié

Le « correcteur » identifié au nom M. Diaz est en fuite.

Fraude au bac

Au centre d’examen de Pékesse, 15 candidats libres au Bac (14 filles et 1 garçon) ont été arrêtés et placés en garde à vue pour triche. Après enquête, ils ont été tous libérés.

Les mis en cause sont tous issus de la région de Dakar notamment dans la banlieue. Ils avait créé un groupe WhatsApp dénommé « Team Pékesse » composé d’une vingtaine de membres.

Ils envoyaient épreuves à une personne qui les corrige et les renvoie dans le même groupe WhatsApp. Le « correcteur » identifié au nom M. Diaz est en fuite. Il travaillerait à l’école privée Khadim Mbacké de Guédiawaye, en face du marché jeudi. Il est activement recherché par les gendarmes.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Déchéances - Saison2: voici la date de la diffusion du premier épisode

Déchéances - Saison2: voici la date de la diffusion du premier épisode

Thierno Bocoum : «les délais pour la tenue d'une élection ne se négocient pas»

Thierno Bocoum : «les délais pour la tenue d'une élection ne se négocient pas»

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

AIBD : les chiffres du trafic aérien

AIBD : les chiffres du trafic aérien

Thiès : un homme assomme le mari de sa 'maîtresse'

Thiès : un homme assomme le mari de sa 'maîtresse'

Vatican: le Pape François appelle à la paix en Afrique

Vatican: le Pape François appelle à la paix en Afrique

RDC : les USA accusent le Rwanda de soutenir le M23

RDC : les USA accusent le Rwanda de soutenir le M23

ADVERTISEMENT