Inondations : Comprendre le plan "Orsec"

Le gouvernement a décidé de déclencher le plan national d’organisation des secours (Orsec) ce samedi 21 août.

Keur Massar : les habitations envahies par les eaux de pluies

Les populations sont littéralement sous les eaux dans certains quartiers populaires de Dakar avec les fortes pluies enregistrées ces derniers jours. Keur Massar est pour la deuxième année de suite la zone la plus touchée par la stagnation des eaux de pluies. Une nouvelle fois, le président Macky Sall, au sortir d'une réunion avec son gouvernement a décidé d'avoir recours au plan Orsec pour venir en aide aux sinistrés.

« Les fortes pluies enregistrées ces derniers jours sur le territoire national ont engendré des inondations dans plusieurs localités du pays, causant ainsi des désagréments aux populations. Pour faire face à cette situation, sur instruction du chef de l’Etat, le plan national d’organisation des secours (Orsec), a été déclenché par arrêté du ministre de l’Intérieur numéro À27-814 du 21 aout 2021″, lit-on dans le communiqué émanant du ministère de l’Intérieur.

D’ailleurs, le ministre de l’Intérieur Antoine Félix Diome, sera ce dimanche dans certains quartiers inondés de la région de Dakar pour superviser la mise en œuvre du plan Orsec.

Le gouvernement sénégalais a déclenché, ce samedi, le plan national Orsec (Organisation des secours) pour venir en aide aux victimes des inondations dans plusieurs localités du pays. Il sera officiellement lancé, ce dimanche matin, au cours d’une réunion.

ADVERTISEMENT

DE QUOI S'AGIT-IL ?

D’emblée, il faut rappeler que le plan national d’Organisation des secours (Orsec) a été adopté en 1993 par le décret n°93-1288 du 17 novembre 1993. Son adoption est survenue après l’explosion d’une citerne d’ammoniac de la Sonacos, le 24 mars 1992, qui avait occasionné plusieurs morts, renseigne Abdoulaye Noba, directeur de la Protection Civile. Il précise que « le texte avait été révisé en 1999 en vue de l’adopter aux risques de catastrophe ».

Aujourd’hui régi par le décret n°99-172 du 4 mars 1999 abrogeant et remplaçant le décret n°93-1288 du 17 novembre 1993, « le plan Orsec est le principal mécanisme de coordination et de gestion des catastrophes et urgences au Sénégal », assure notamment le ministère de l’Intérieur sur son site officiel.

En plus clair, c’est un mécanisme de coordination des opérations de secours mis en place, aux niveaux départemental, régional et national, en vue de la gestion des catastrophes susceptibles de survenir dans le pays.

Dans le décret d’adoption, il est indiqué que ce plan « est destiné à faciliter la mobilisation et l’engagement rapide des moyens exceptionnels lorsque les moyens ordinaires des services publics de secours risquent de se trouver débordés, par le nombre de victimes ou l’ampleur d’un événement accidentel ou catastrophique ».

Il permet, à cet effet, la mobilisation d’importants moyens en personnels et matériels pour faire face à une situation de catastrophe et pour compléter les moyens insuffisants de la collectivité concernée par la situation de sinistre.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT