Manifestations : Une troisième victime succombe aux Parcelles Assainies

La liste macabre s’allonge. Les manifestations pour la libération de Ousmane Sonko ont fait une troisième victime. Mais cette fois-ci les forces de l'ordre ne sont pas impliquées.

Violents affrontements entre manifestants pro-Sonko et forces de l'ordre

Selon Vox Populi, une fille a été agressée et poignardée à mort par des individus non encore identifiés, aux Parcelles Assainies, devant son domicile.

Les agresseurs lui ont volé son téléphone portable. La dépouille mortelle a été déposée à l’hôpital Mame Abdoul Aziz Sy. D'autre agressions de ce type ont été perpétrées dans les lieux de manifestation à Dakar. Des malfrats se mêlent à la masse des manifestants pour commettre leurs forfaits.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn