Mendicité: « Entre avril et novembre 2020, plus de 5000 enfants ont été retirés de la rue » à Dakar

Niokhabaye Diouf, directeur de la promotion des droits et de la protection des enfants a annoncé le retrait dans la rue des enfants de la région de Dakar. Selon lui, entre avril et novembre 2020, plus de 5300 enfants ont été retirés de la rue et 3500 sont retournés auprès de leurs familles.

talibes

Les enfants de la rue, une situation toujours d’actualité. Afin de réorganiser les daaras (écoles coraniques) et permettre aux enfants de vivre dans de bonnes conditions, l’Etat avait lancé le programme zéro enfant dans la rue. Niokhabaye Diouf, directeur de la promotion des droits et de la protection des enfants a souligné qu’après avoir fait le tour des régions, vient le tour de Dakar de débarrasser les enfants de la rue.

« Nous sommes en train de dérouler le programme zéro enfants dans la rue. Après l’avoir fait sur toute l’étendue du territoire, c’est aujourd’hui la région de Dakar qui supervise un plan d’action général, supervisé par le gouverneur de la région. L’ensemble des préfets de ce département, ont élaboré des plans d’actions qui vont être mis en œuvre », a déclaré M. Diouf.

Le directeur a donné des chiffres, lors d’une journée d’appui aux daaras qui s’est tenue à Guédiawaye. « Dans la première phase, c’est-à-dire, entre avril et novembre 2020, nous étions à 5330 enfants qui étaient retirés de la rue et 3500 sont retournés dans leurs famille. Dans ce groupe, il y avait 288 enfants non sénégalais et la plus part ont été renvoyés dans leurs pays d’origine. Depuis le début de l’année, nous avons procédé à un retour de près de 400 enfants, mais compte tenu de la nécessité de revoir la stratégie et d’évaluer nos efforts, nous avons opéré une pause stratégique pour redéfinir un nouveau plan ».

Suite à l’annonce faite par le directeur de la promotion des droits et de la protection des enfants, le préfet de Guédiawaye a aussi informé que près de 300 enfants ont été retiré des rues de ce département entre janvier et février 2021.

« La situation du département, par rapport au phénomène de la mendicité est toujours actuelle. Mais, beaucoup d’efforts ont été faits en relation avec les services du département de Guédiawaye. Au cours de l’année 2020, plusieurs enfants ont été retirés de la rue et remis à leurs familles Au début de l’année 2021 également, nous avons repris les activités et près de 300 enfants ont été retirés entre janvier et février 2021. Ils ont été retournés soit au niveau de leurs familles au Sénégal, soit à l’étranger. Nous avons aussi élaboré un autre plan d’action pour reprendre les activités », a déclaré Chérif Blondy Ndiaye, préfet de Guediawaye.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Découverte : cette ''maladie'' qui vous fait remettre les choses au lendemain !

Découverte : cette ''maladie'' qui vous fait remettre les choses au lendemain !

Une nouvelle plainte contre Bah Diakhaté

Une nouvelle plainte contre Bah Diakhaté

Transports terrestres : El Malick Ndiaye corse les amendes forfaitaires

Transports terrestres : El Malick Ndiaye corse les amendes forfaitaires

Nouveau clip de Mia Guissé : Gauche & Droite, En haut en bas cartonne et crée la polémique

Nouveau clip de Mia Guissé : "Gauche & Droite", "En haut en bas" cartonne et crée la polémique

Kabrousse : un homme se pend après une dispute avec son épouse

Kabrousse : un homme se pend après une dispute avec son épouse

Tchad : le président Mahamat Deby promet d'impulser le changement

Tchad : le président Mahamat Deby promet d'impulser le changement

Aliou Cissé publie sa liste et zappe Cheikhou Kouyaté

Aliou Cissé publie sa liste et zappe Cheikhou Kouyaté

Les chiffres des conflits du travail au Sénégal

Les chiffres des conflits du travail au Sénégal

Culture : 10 reines légendaires d'Afrique qui ont marqué l'histoire

Culture : 10 reines légendaires d'Afrique qui ont marqué l'histoire

ADVERTISEMENT