Conseil constitutionnel : tout sur les dépôts de candidatures clôturés à minuit

Le Conseil constitutionnel va clôturer, ce mardi 26 décembre à minuit, le dépôt des dossiers de candidature à la Présidentielle de 2024.

Conseil constitutionnel

Le ballet des mandataires des candidats déclarés à la Présidentielle devrait finir, hier lundi 25 décembre 2023. Le Conseil constitutionnel a fixé au mardi 26 décembre à minuit. le dépôt des dossiers. Déjà, il est fait état d’une trentaine de dossiers de candidature déposés au greffe de la haute juridiction chargée de trancher les questions électorales.

Les 7 «Sages» vont procéder, à la date du 28 décembre, au tirage au sort pour le contrôle des parrainages. Une décision prise pour éviter les bousculades notées entre les mandataires des candidats à l’élection présidentielle de 2019. La liste est longue de candidats, qui espèrent faire partie de la «short-list» que dressera le Greffier en chef du Conseil constitutionnel à la fin de l’opération de contrôle des parrainages. Ainsi, on aura droit à peu d’appelés contre plus de déposants.

Tous les candidats à la candidature voudraient faire partie des premiers à passer, parce que c’est à ce niveau que se jouent les problèmes des doublons. Pour rappel, en 2019, il y avait quelques frictions entre Mimi Touré, qui déposait pour Macky Sall et Malick Gakou qui déposait pour Idrissa Seck. Finalement, c’est Aminata Touré qui est passée la première.

Le mémorandum de Ousmane Sonko déposé au Conseil constitutionnel

Ousmane Sonko a déposé son dossier de candidature au Conseil constitutionnel. L’opposant sénégalais, en prison depuis fin juillet dernier, a décidé de contourner l’administration sénégalaise, dont la Direction générale des élections, qui lui refuse la délivrance de fiches de parrainages, entre autres. Ceci à quelques heures de la fin des dépôts de candidature au Conseil constitutionnel.

ADVERTISEMENT

C’est le parti Sénégal En Tête (SET) de Moustapha Guirassy qui a porté la candidature du maire de Ziguinchor après un parrainage parlementaire. Libération renseigne qu’un mémorandum a été joint au dossier d’Ousmane Sonko. Le document contient entre autres les péripéties traversées par le mandataire de Sonko Ayib Daffé, depuis la décision du juge du tribunal de Ziguinchor jusqu’à la récente ordonnance du tribunal de Dakar.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Trafic de drogue à Keur Massar : trois dealers dont un étudiant arrêtés !

Trafic de drogue à Keur Massar : trois dealers dont un étudiant arrêtés !

ADVERTISEMENT