Forum sur la paix et la sécurité de Dakar : Gadio solde ses comptes avec l'Etat

L'ex-ministre des Affaires étrangères Cheikh Tidiane Gadio n'est pas content du retrait du Forum sur la paix et la sécurité de Dakar de ses mains.

Cheikh Tidiane Gadio

Cheikh Tidiane Gadio et Think tank pour la promotion de la paix, de la sécurité, de la bonne gouvernance, de la réflexion stratégique et de l’unité continentale, l’Institut panafricain de stratégies (IPS) sont l’initiateur mais aussi organisateur du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, en réponse au Sommet de l’Elysée sur la paix et la sécurité en France.

Par la suite, le gouvernement du Sénégal a souhaité diriger et organiser lui-même le forum. « Mais ce n’était pas notre vision à nous. Pour nous, le forum devait être organisé par les Think tanks », a déploré Cheikh Tidiane Gadio, à l’occasion de la célébration du 10ème anniversaire de l’IPS. « Ce n’est pas un forum étatique comme les sommets de l’Union africaine, de la Cedeao », regrette l’ex-ministre des Affaires étrangères pendant 10 ans sous Abdoulaye Wade. A l’époque, il y avait aussi des différends politiques qui ont poussé les autorités à le reprendre pour confier l’organisation du sommet au Cheds. Le parti dirigé par Gadio avait rallié l’opposition.

Au-delà du Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, l’IPS a également réussi des missions pour la résolution de certains conflits dans le continent, d’après son président. « Nous avons été très proches de certains chefs d’Etat qui nous ont fait confiance, ils ont accepté nos analyses et ont essayé de les mettre en œu­vre », confie Dr Cheikh Tidiane Gadio. Ce dernier reconnait par ailleurs qu’il reste beaucoup à faire.

« La situation de l’Afrique reste encore peu reluisante. Le terrorisme est maintenant partout dans le continent. Il y a des pays africains qui s’effondrent, des coups d’Etat militaires qui se mettent en place. Donc, il y a un immense recul démocratique, un immense recul constitutionnel, des changements anticonstitutionnels. Donc il faut qu’on trouve des solutions à nos problèmes en bâtissant les Etats unis d’Afrique. », a-t-il martelé.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Présidentielle 2024 : Macky Sall donne une date

Présidentielle 2024 : Macky Sall donne une date

Urgent : Macky Sall va faire une importante déclaration

Urgent : Macky Sall va faire une importante déclaration

'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

Crise politique au Sénégal : l'ambassadeur d’Allemagne chez Aminata Touré

Crise politique au Sénégal : l'ambassadeur d’Allemagne chez Aminata Touré

Mbour : un chauffeur arrêté avec 2033 coupures de billets noirs

Mbour : un chauffeur arrêté avec 2033 coupures de billets noirs

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

Transféré à Rebeuss, les lourdes charges contre Me Ngagne D. Touré

Transféré à Rebeuss, les lourdes charges contre Me Ngagne D. Touré

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous” avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

ADVERTISEMENT