Gestion de la mairie Ziguinchor : Sonko fait le point

C'est hier jeudi 10 février 2022 que le maire nouvellement élu par les Ziguinchorois a été installé dans ses nouvelles fonctions. En prenant la parole, Ousmane Sonko assure qu'il sera un maire intransigeant et n'acceptera point des dérives de conseillers.

Ousmane Sonko

.

«M. le préfet, vous l’avez dit, c’est un mandat. C’est une mission, mais surtout un sacerdoce. Je le dis en ce qui me concerne et aussi tous les élus. Car être élu ne doit pas rimer avec jouissance, avec facilité ; au contraire, c’est une responsabilité extrêmement lourde pour laquelle on devra rendre compte devant ceux qui nous ont fait confiance et devant le Créateur. Donc, il nous faut rompre également avec une certaine façon de voir la politique où on se bat énormément pour être élu et dès qu’on est élu, on se bat pour se positionner au sein de l’instance dirigeante en songeant plus aux avantages qu’au travail qu’on devra rendre à ce peuple qui le mérite. Je serai un maire intransigeant sur ces questions. Nous avons beaucoup de travail.»

«Au Sénégal, nous ne travaillons pas assez»

«A compter d’aujourd’hui, c’est le travail qui commence. Ce travail sera soutenu parce que nous sommes venus avec un programme extrêmement lourd. Nous en sommes conscients. Chacun d’entre nous doit se remettre en cause d’abord. Au Sénégal, nous ne travaillons pas assez, nous ne travaillons pas assez bien. Il faut qu’on se mette dans cette éthique, dans cet impératif de travailler au lieu d’étiqueter un travailleur comme quelqu’un de nerveux, d’incompatible, qui se croit au-dessus des gens. Aujourd’hui, rien ne justifie le retard de nos pays africains et du Sénégal en particulier que le rapport que nous avons au travail et à l’éthique, le travail et l’intégrité. Les pays développés n’ont rien de plus que nous en matière de ressources minières, naturelles…, en termes d’intelligence, mais ils sont plus rigoureux dans le travail.»

« Je n’attends des conseillers que le travail et rien que le travail »

« Je n’ai pas besoin de salaire, ni d’indemnité rien que travailler et servir la population. Je n’attends des conseillers que le travail et rien que le travail. J’appelle tous les conseillers au travail. Nous sommes tous ici pour servir les populations. Taisons et mettons à l’écart nos colorations politiques pour être au service de la population. Je ne suis pas un maire de Pastef encore moins de la coalition Yewwi Askan Wi, mais le maire de tout le monde. Je suis attentif à tous les conseillers ».

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mairie de Dakar : Wardini au cœur d'une nébuleuse de plus de deux milliards FCFA

Mairie de Dakar : Wardini au cœur d'une nébuleuse de plus de deux milliards FCFA

Des histoires de fake…

Des histoires de fake…

Zator Mbaye gruge une dame de 40 millions FCFA

Zator Mbaye gruge une dame de 40 millions FCFA

La carte nationale de presse désormais exigée à partir de ce 1er décembre 2022

La carte nationale de presse désormais exigée à partir de ce 1er décembre 2022

Adji Sarr-Ousmane Sonko : la confrontation le 6 décembre

Adji Sarr-Ousmane Sonko : la confrontation le 6 décembre

Mort de Fulbert Sambou : ce que révèle le certificat de genre de mort

Mort de Fulbert Sambou : ce que révèle le certificat de genre de mort

La tiktokeuse Faynara nominée à la Nuit des Stars Awards

La tiktokeuse Faynara nominée à la Nuit des Stars Awards

Qualification des lions en 1/8 de finale : Vague d'émotion sur la toile

Qualification des lions en 1/8 de finale : Vague d'émotion sur la toile

'Nous n'avons pas reçu de Rolls Royce', affirme Hervé Renard

'Nous n'avons pas reçu de Rolls Royce', affirme Hervé Renard