Le fardeau de la stabilité sociale en Casamance oublié par les camps politiques Sonko / Doudou Ka [Opinion]

LOCALES 2022 : Le fardeau de la stabilité sociale en Casamance oublié par les camps politiques SONKO/DOUDOU KA

Ziguichor la-visite-de-proximité-de-Sonko-finit-en-Mortal-Kombat

Un rappel historique peut certainement injecter un sens de la responsabilité les différentes sensibilités politiques à Ziguinchor. La région est émaillée de violences depuis un certain temps opposant le camp du directeur de AIBD DOUDOU KA et le principal responsable de l’opposition OUSMANE SONKO.

Ziguinchor pour préciser, El Hadj Omar Lamine Badji, responsable du Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir) a été assassiné, dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 décembre 2006, veille de la célébration de la fête musulmane de l'Aïd El Kébir (Tabaski) dans son village de Sindian (sud) où il naquit en 1944. Il a été abattu des hommes armés non identifiés qui ont également mis le feu à sa maison et incendié son véhicule.

La Casamance plus globalement, auparavant l'une des régions les plus prospères du pays, a été profondément traumatisée par ces violences. Elle travaille aujourd'hui à sa reconstruction et à la restauration de son image, notamment en tant que destination touristique.

La Coalition « Doggu pour le Grand Sénégal » attendait, hier à Ziguinchor, leur leader, Doudou KA qui devait présider une cérémonie de financement des femmes. Cependant, informe le pôle communication de ladite coalition, les nervis d’Ousmane Sonko, armés de gourdins, de pierres et de couteaux ont encore fait montre de leur sport favori: la violence, la violence et la victimisation. "Ces affidés de Monsieur Sonko ont blessés 21 personnes présentement dans les hôpitaux de Ziguinchor. Ils ont également saccagé des motos de jeunes qui n’ont rien à voir avec les activités politiques", indique le document.

Toutefois, rétorque les militants de Pastef depuis la fameuse rencontre avec UNACOIS YESSAL le parti d’OUSMANE SONKO est victime de violences indescriptibles dans la région et à Bassirou Diomaye Faye Président des Cadres d’aller plus loin « Ousmane Sonko a échappé à une tentative d’assassinat à Ziguinchor »

Mais comme l’a si bien rappelé Madame Angélique Manga Nul n’a le droit, pour quelque motif que ce soit, de compromettre cet équilibre socio-économique et culturel, aboutissement d’un long processus et d’une volonté politique incontestables…

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Assomption : pourquoi le lundi 16 août n'est pas un jour férié

Assomption : pourquoi le lundi 16 août n'est pas un jour férié

Quiz : quelles célébrités se cachent derrière ces photos ?

Quiz : quelles célébrités se cachent derrière ces photos ?

Hausse des prix: la taxe sur le sucre temporairement suspendue [document]

Hausse des prix: la taxe sur le sucre temporairement suspendue [document]

Voyages et loisirs

Sacré-Cœur : Voici comment le docteur Falla Paye a tué ses enfants

Sacré-Cœur : Voici comment le docteur Falla Paye a tué ses enfants

Keur Mbaye Fall: Un humanitaire français violait des mineurs défavorisés

Keur Mbaye Fall: Un humanitaire français violait des mineurs défavorisés

Magistrature : Un grand chamboulement en vue

Magistrature : Un grand chamboulement en vue

Bocar Samba Dièye sort vainqueur de son bras de fer contre la CBAO

Bocar Samba Dièye sort vainqueur de son bras de fer contre la CBAO

Dérives audiovisuelles : Jamra porte plainte contre Cirque noir

Dérives audiovisuelles : Jamra porte plainte contre "Cirque noir"