Le procès Karim Wade sera révisé, Macky Sall en a décidé ainsi

En Conseil des ministres ce matin, le Président Macky Sall va présenter son projet de révision du procès de Karim Wade, condamné à 6 ans pour enrichissement illicite avant d’être gracié en 2016.

Macky Sall et Karim WADE

Macky Sall est-il redevable au Pds ? Ou veut-il faire passer son projet de loi d'amnistie en essayant d'amadouer les libéraux ? Tout porte à le croire. Dans son discours en date du 26 février 2024 tenu à Diamniadio, le Président de la République affirme que, "dans un esprit de réconciliation nationale", il va saisir "l’Assemblée nationale d’un projet de loi d’Amnistie générale sur des faits se rapportant aux manifestations politiques survenues entre 2021 et 2024".

En Conseil des ministres ce matin, le Président Sall va non seulement présenter son projet d’amnistie, mais, il va y rajouter la révision du procès de Karim Wade. D'après Le Quotidien qui donne la nouvelle, le Président Sall cherche un allié supplémentaire pour faire passer ce projet à l’Assemblée nationale où les forces politiques sont émiettées.

"C’est une évidente manière d’intéresser le Groupe parlementaire Liberté, démocratie et changement, qui n’y tirerait aucune contrepartie politique sans la version sur Wade-fils. Ce rajout permettra au Président Sall de faire passer la loi avec le soutien des Libéraux, forts de leurs 24 députés", renseigne la même source.

"Même si le soutien de Mamadou Lamine Diallo reste sujet à caution. En tout cas, les seuls élus de Benno ne pourront pas faire passer cette proposition controversée aux yeux de l’opinion, de l’opposition et sans doute dans son propre camp." Avec les 80 députés de Bby, amputés des deux députés de Fekke maci bolé et de Rewmi, plus quelque 24 du Pds, elle devrait être adoptée par l’Assemblée nationale.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT