Ousmane Sonko : 'le procureur Serigne Bassirou Guèye est au cœur du complot'

Le leader du parti Pastef-les Patriotes, Ousmane Sonko, a fait plusieurs révélations sur les agissements de l'ex procureur Serigne Bassirou Guèye dans l'affaire dite "Adji Sarr".

Ousmane Sonko, en conférence de presse, vendredi 3 novembre 2022

Après son audition par le doyen des juges, Oumar Maham Diallo, le maire de Ziguinchor a tenu un point de presse ce vendredi pour revenir sur l'affaire Sweet Beauty. "C'est un dossier vide" a clamé Ousmane Sonko. Il rajoute que le doyen des juges n'a pas de preuves pour établir ma culpabilité dans cette affaire.

Cette dernière est un complot orchestré par plusieurs personnalités dont l'ancien procureur de la République Serigne Bassirou Gueye tonne le leader des patriotes. L'ancien procureur de la République est au cœur de cette affaire avec Abdou Mbengue qui était à la tête de la brigade de recherches et Moussa Fall a révélé le candidat à l'élection présidentielle de 2024. Dans le dossier, le procureur a demandé aux enquêteurs de supprimer l'ensemble des éléments qui me disculpe a déclaré Ousmane Sonko.

Ce dernier est revenu sur un rapport interne commandité par le Général Tine dans cette affaire qui est une machination orchestrée par des personnalités dont Me Gabi Sô et Me Dior Diagne, qui est l'épouse du ministre de l'intérieur Antoine Diome.

" Serigne Bassirou Gueye a télécharger des images obscènes pour les verser dans le procès verbal de la Gendarmerie" a révélé Ousmane Sonko en ajoutant que l'ancien procureur avait demandé la suppression des parties du rapport où les capitaines Oumar Touré et Diouck avaient écarté la thèse du viol.

" Mes avocats avaient même demandé au juge d'instruction d'enquêter sur les numéros de téléphone figurant sur les affiches d'autres salons que le procureur avait intégré dans le dossier " a révélé l'ancien député. On a mis à la disposition du doyen des juges l'ensemble des preuves du complot comme le rôle de l'avocat Me Gabi Sô a dit Ousmane Sonko. Pour lui, l'avocat a appelé le docteur Alphousseyni Gaye un jour avant pour lui demander s'il sera à Dakar le lendemain. Et, le jour suivant il a appelé le médecin pour lui dire qu'il y'a une fille qui a été violée et qu'elle se trouvait dans un état critique. Le médecin a été surpris a dit le maire de Ziguinchor quand il a vu la fille.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le procès Karim Wade sera révisé, Macky Sall en a décidé ainsi

Le procès Karim Wade sera révisé, Macky Sall en a décidé ainsi

Une bombe lâchée sur l’avenir de Mo Salah

Une bombe lâchée sur l’avenir de Mo Salah

Libération de Ousmane Sonko : Doudou Ka recommande le respect des institutions

Libération de Ousmane Sonko : Doudou Ka recommande le respect des institutions

Grand-Yoff : une bande dont un agent municipal arrêtée pour loterie non autorisée

Grand-Yoff : une bande dont un agent municipal arrêtée pour loterie non autorisée

Défaite du Sénégal : Emerse Faé révèle le vrai secret

Défaite du Sénégal : Emerse Faé révèle le vrai secret

Guédiawaye : une commerçante détourne 10 millions FCFA de son partenaire d'affaires

Guédiawaye : une commerçante détourne 10 millions FCFA de son partenaire d'affaires

Miss monde: le regard critique des stylistes sénégalais sur le look de Fatou Lô

Miss monde: le regard critique des stylistes sénégalais sur le look de Fatou Lô

Escroquerie portant sur 23 millions FCFA : un émigré traîne sa sœur en justice

Escroquerie portant sur 23 millions FCFA : un émigré traîne sa sœur en justice

Mali : 31 morts dans l'accident d'un car tombé d'un pont !

Mali : 31 morts dans l'accident d'un car tombé d'un pont !

ADVERTISEMENT