Plus de sept milliards FCFA pour moderniser la Com' de l'Assemblée nationale

Le président de l’Assemblée nationale Amadou Mame Diop a présidé, hier jeudi, la cérémonie de signature des Accords de dons relatifs aux projets d’appui à la modernisation des moyens de communication de l’Assemblée nationale et de renforcement du système national de laboratoires de santé publique, pour un montant total de 12 000 000 de dollars US, soit 7 260 000 000 FCFA.

Assemblée nationale Sénégal

La cérémonie s’est déroulée en présence de Oulimata SARR, Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, de Monsieur Samba Sy, Ministre des Relations avec les Institutions de JI-Joon, Ambassadeur de la République de Corée au Sénégal et du Représentant Résident de l’Agence coréenne de coopération internationale (KOÏCA), rapporte une note parvenue à notre rédaction. La même source renseigne que le Projet d’appui à la modernisation des moyens de communication de l’Assemblée nationale est financé à hauteur de 6 000 000 de dollars US, soit 3 630 000 000 FCFA.

Son objectif est non seulement de renforcer l’efficience, l’efficacité et la transparence des activités de l’Assemblée nationale mais aussi d’améliorer la communication publique par a mise en place d’un système de vote électronique et de conférence dans les activités législatives. Ce n’est pas tout. Le projet prévoit la création d’un système de conférence audio et d’interprétation simultanée, d’un système de visioconférence, d’un système de gestion des enregistrements pour les activités législatives et l’amélioration du site web. Il est également prévue le renforcement des capacités du personnel en TIC, l’installation de nouveaux mobiliers dans l’hémicycle, le développement d’une application pour afficher les résultats du vote électronique.

S’agissant du Projet de renforcement du système national de laboratoires de santé publique, d’un montant de 6 000 000 de dollars US, soit 3 630 000 000 FCFA, son objectif est de renforcer les capacités des laboratoires publics en matière de gestion de la qualité, de biosécurité et de sûreté biologique. Le projet prévoit de construire et d’équiper des laboratoires à Thiès, Louga et Kaolack. Aussi, est-il prévu la formation au test de tuberculose et d’autres maladies pathogènes, au système de surveillance des couches résistantes aux antibiotiques, pour la mise en place de capacités basées sur les biobanques pour les agents pathogènes des maladies infectieuses, au fonctionnement des laboratoires et à l’amélioration de la qualité. Il est également envisagé la création d’un système de reporting des informations sanitaires des laboratoires ; et l’appui en équipements et au développement des manuels de santé publique.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Trafic de drogue à Keur Massar : trois dealers dont un étudiant arrêtés !

Trafic de drogue à Keur Massar : trois dealers dont un étudiant arrêtés !

Nitt Doff à Soul Bangs: 'tu a fait une très grande erreur. C'était maladroit...'

Nitt Doff à Soul Bangs: 'tu a fait une très grande erreur. C'était maladroit...'

Prison Camp Pénal : les détenus en grève de faim ce lundi

Prison Camp Pénal : les détenus en grève de faim ce lundi

Ce que révèle l'audio de Macky Sall fuité par Robert Bourgi

Ce que révèle l'audio de Macky Sall fuité par Robert Bourgi

Culture : découvrez 8 civilisations fascinantes à travers le monde !

Culture : découvrez 8 civilisations fascinantes à travers le monde !

Thiès: un homme d’une cinquantaine d’années se suicide par pendaison

Thiès: un homme d’une cinquantaine d’années se suicide par pendaison

Burkina : 10 morts dans l'attaque d'une mosquée

Burkina : 10 morts dans l'attaque d'une mosquée

ADVERTISEMENT