ADVERTISEMENT

11 Bébés calcinés : Ce que dit le rapport du ministère de la Santé

L'incendie qui a causé la mort de 11 bébés à l'hôpital de Tivaouane livre ses premiers secrets.

Des parents en détresse à l'hôpital de Tivaouane dans l'ouest du Sénégal. Onze bébés y sont morts dans un incendie ce 25 mai 2022.

11 nouveau-nés sont morts carbonisés au service néonatal de l’hôpital Mame El hadji Abdou Aziz Sy de Tivaouane, dans la nuit du mercredi 25 mai 2022. Selon un premier rapport du ministère de la Santé, tout est parti d’une explosion aux environs de 21h 45 mn, suivie d’une coupure d’électricité.

ADVERTISEMENT

Le drame a eu lieu devant l’équipe de garde composée de deux médecins et 4 paramédicaux. Deux agents étaient de la salle de néonatalogie lors du drame. Malheureusement en tentant de sauver les bébés, ils ont inhalé de la fumée. Ils ont été placés en observation au niveau du service d’accueil des urgences de l’hôpital. La salle de néonatalogie bâtiment R+2 était aux normes. Construit en 2007, le bâtiment a été réhabilité en 2020. La salle est composée de 14 lits, dont 4 couveuses, 4 tables chauffantes et 6 berceaux.

Avant le démarrage des activités, un expert en sécurité incendie a été commis pour évaluer la qualité du bâtiment. Ce dernier avait recommandé de placer un détecteur-avertisseur autonome de fumée dans les différents salles, d’installer des extincteurs, d’afficher des consignes de sécurité, de signaler toutes les sorties, de former le personnel du pôle-mère à l’utilisation des extincteurs, d’éliminer les fils électriques nus au niveau des prises de courant des globes des lampes. Selon toujours le rapport, la quasi-totalité des recommandations a été respectée et la formation du personnel sur la sécurité incendie a été faite en deux phases et la dernière monte en juillet dernier. D’ailleurs, c’est tout le personnel qui a été formé en sécurité incendie. La salle de néonatalogie a une capacité de 14 lits, dont 4 couveuses, 4 tables chauffantes et 6 berceaux. La pédiatrie dispose de 3 médecins, dont un généraliste, 2 pédiatres dont un récemment affecté.

Ce que dit le rapport de la police scientifique

La police scientifique a identifié les 11 bébés calcinés. Il s’agit de 8 dépouilles de nourrissons de sexe masculin et 3 de sexe féminin. Selon les premiers éléments de l’enquête, les couveuses dans lesquels se trouvaient les bébés étaient complètement carbonisées au point que seule la charpente en fer restait intacte. Les appareils dont les climatiseurs ont été fortement endommagés, les matières plastiques ont entièrement fendu, attestant de la violence des flammes. La police scientifique a relevé que le système d’alerte incendie est parfaitement fonctionnel. Les tables chauffantes étaient de fabrication artisanale.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Voici pourquoi nous détestons travailler le lundi matin

Voici pourquoi nous détestons travailler le lundi matin

Dix inventions de l'Égypte ancienne encore utilisées toujours

Dix inventions de l'Égypte ancienne encore utilisées toujours

Port de Ndayane : les travaux physiques démarrent ce mois-ci

Port de Ndayane : les travaux physiques démarrent ce mois-ci

Le Sénégal 'à nouveau' champion d'Afrique !

Le Sénégal 'à nouveau' champion d'Afrique !

CHAN 2022 : le onze du Sénégal pour affronter l'Algérie

CHAN 2022 : le onze du Sénégal pour affronter l'Algérie

Sexo : ces phrases à ne jamais dire au lit, selon une sexologue

Sexo : ces phrases à ne jamais dire au lit, selon une sexologue

Dieng crache sur Longoria : 'il ne dit pas la vérité'

Dieng crache sur Longoria : 'il ne dit pas la vérité'

Renvoi en chambre criminelle : Sonko fixé le 9 février 2023

Renvoi en chambre criminelle : Sonko fixé le 9 février 2023

Didier Awadi ressuscite le panafricanisme

Didier Awadi ressuscite le panafricanisme

ADVERTISEMENT