ADVERTISEMENT

Affaire Sweet Beauté : Encore deux auditions actées

Le Doyen des juges a posé de nouveaux actes dans ’affaire Sweet Beauté.

Adji Sarr

Les auditions dans l’affaire Sweet Beauté ont repris. Dans les journées du mercredi 18 au jeudi 19 mai 2022, le doyen des juges, Oumar Maham Diallo, a entendu pour la 2e fois la masseuse Aissata Bâ alias Maman Bâ et le «transporteur» Ahmet Sidy Mbaye qui a été confronté au mari de Ndèye Khady Ndiaye.

ADVERTISEMENT

Ce que le "transporteur" a dit au juge

Après Adji Sarr, l’accusatrice d’Ousmane Sonko de viols, Ndèye Khady Ndiaye, la gérante du salon de beauté et le gynécologue Alfousseyni Gaye, Sidy Ahmet Mbaye a été convoqué hier au premier cabinet où il a été entendu à titre de témoin dans l’affaire Sweet Beauté. Lors de son audition qui a duré deux tours d’horloge (11h-13h), Sidy Ahmet Mbaye auditionné à titre de témoin, a défendu Adji Sarr. Il a confié au juge qu’il n’y a aucun complot dans cette affaire comme le prétend Ousmane Sonko. Il a reconnu avoir rencontré Mamour Diallo mais, dit-il, après le viol présumé parce qu’il ne savait pas vers qui se tourner pour aider Adji Sarr face à l’absence de réactions des organisations féminines qu’il aurait saisi. Il a avoué qu’il connait l’avocat Me Pape Samba So qui dit-il, l’a mis en rapport avec le gynécologue. Il a nié toute relation avec Me Dior Diagne.

Maman Bâ prend le contrepied d’Adji Sarr

La masseuse Aissata Bâ qui a été également auditionnée par le juge du 1er cabinet, a confié au juge qu’elle a travaillé durant une semaine à Sweet Beauté, ponctué de 3 massages. Elle a nié avoir fait ce que Adji Sarr a avoué effectuer lors de ses séances de massage. Durant son audition qui n’a pas été longue, elle précise ne pas savoir ce que Adji Sarr fait avec les clients. Tenant à son honorabilité, elle jure encore: « Je ne faisais pas ce que Adji Sarr dit avoir fait. A propos des tenues, elle a confié au juge qu’il s’agit de « dessous jetables ».

La nouvelle lettre des avocats de Sonko au juge

Les avocats d’Ousmane Sonko, accusé de viols et menaces de mort par Adji Sarr, ont adressé une correspondance au Doyen des juges, en charge du dossier. Me Bamba Cissé, qui a rédigé la lettre au nom de ses confrères, demande l’audition comme témoin de l’ex-capitaine de gendarmerie Seydina Oumar Touré. Les conseils du leader de Pastef ont joint dans leur courrier «six à sept questions destinées» au «capitaine Touré».

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Voici pourquoi nous détestons travailler le lundi matin

Voici pourquoi nous détestons travailler le lundi matin

Dix inventions de l'Égypte ancienne encore utilisées toujours

Dix inventions de l'Égypte ancienne encore utilisées toujours

Port de Ndayane : les travaux physiques démarrent ce mois-ci

Port de Ndayane : les travaux physiques démarrent ce mois-ci

Le Sénégal 'à nouveau' champion d'Afrique !

Le Sénégal 'à nouveau' champion d'Afrique !

CHAN 2022 : le onze du Sénégal pour affronter l'Algérie

CHAN 2022 : le onze du Sénégal pour affronter l'Algérie

Sexo : ces phrases à ne jamais dire au lit, selon une sexologue

Sexo : ces phrases à ne jamais dire au lit, selon une sexologue

Dieng crache sur Longoria : 'il ne dit pas la vérité'

Dieng crache sur Longoria : 'il ne dit pas la vérité'

Renvoi en chambre criminelle : Sonko fixé le 9 février 2023

Renvoi en chambre criminelle : Sonko fixé le 9 février 2023

Didier Awadi ressuscite le panafricanisme

Didier Awadi ressuscite le panafricanisme

ADVERTISEMENT