An 21 de sa mort : Senghor aux oubliettes [Opinion du Contributeur]

Léopold Sédar Senghor, le premier président de la République du Sénégal a 21 ans sous terre le 20 décembre 2022. Un anniversaire qui passe presque inaperçu. Mise à part sa famille politique, cet événement laisse indifférents bien des Sénégalais.

Léopold Sédar Senghor - Photo de Frank Perry - Archives Agence France-Presse

Pourtant, Senghor demeure une icône. Dans un "Poème liminaire à Léon Gontran Damas", écrit en 1940, Léopold Sédar Senghor s'adressant aux Tirailleurs sénégalais, promet de déchirer « les rires banania sur tous les murs de France ». « Vous n’êtes pas des pauvres aux poches vides sans honneur », insiste-t-il. Illustration de son engagement à défendre les siens jusqu'au bout, il poursuit : « Je ne laisserai pas la parole aux ministres, et pas aux généraux. Je ne laisserai pas — non ! — les louanges de mépris vous enterrer furtivement. »

Dans la même époque, le même contexte, il écrit : « On nous enseignait que les Noirs n'ont rien apporté à la civilisation, je protestais ». Une vive protestation contre les négationnistes même s'il tient à souligner : « Ah ! ne dites pas que je n’aime pas la France » tout en mettant en exergue les vertus des Français : « Je sais que ce peuple de feu, chaque fois qu’il a libéré ses mains a écrit la fraternité sur la première page de ses monuments ».

Un des précurseurs de la Négritude, il a beaucoup lutté pour le respect du peuple noir. On lui a reproché sa proximité avec la France. On l'a qualifié de "complexé" alors qu'à y regarder de près, il est juste un homme complexe très ancré dans sa culture Sérère, attaché à Joal et à Djilor ses terres ancestrales. Le président-académicien est à l'origine d'une administration organisée et d'une conception valorisante de la République. Avant de passer le pouvoir dans des "conditions douces", avec un procédé peu démocratique certes mais c’était le moindre mal au moment où en Afrique, les coups de force étaient de mise. Il a un actif et un passif. Saluons son actif qui mérite plus d'être célébré, vingt-un ans après sa mort.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Agression de MNF: les acteurs de la presse s'insurgent et appellent à la mobilisation

Agression de MNF: les acteurs de la presse s'insurgent et appellent à la mobilisation

Sénégal : plus de 800 personnes atteintes de maladies rares !

Sénégal : plus de 800 personnes atteintes de maladies rares !

ADVERTISEMENT