Braquage à Touba : un assaillant tué, 2 millions FCFA emporté, arme et munitions saisies

Un braqueur tué à mains nues, son fusil et ses munitions confisqués, près de deux millions de francs CFA et des smartphones emportés : Tel est le bilan d'une série de braquages perpétrés dans la nuit du vendredi 31 mai au samedi dernier 1er juin et en plein cœur de Touba d'après L'As quotidien.

braquage armée

L'insécurité est loin de s'estomper dans la capitale du Mouridisme. Au contraire, elle est en train de prendre des proportions inquiétantes à Touba où les cambriolages, hold-up et braquages rythment le quotidien des riverains. Stations-services, domiciles et commerces sont ciblés par des hommes armés, en pleine journée comme pendant la nuit. Et ce, malgré l'implantation de nombreux nouveaux postes de police, de brigades de gendarmerie et même d'un cantonnement du groupement mobile d'intervention (Gmi).

Le dernier braquage est intervenu dans la nuit du vendredi 31 au samedi 1er juin de cette année. Lourdement armés, des individus encagoulés ont fait irruption vers quatre heures du matin au marché Ocass où ils ont visité une dizaine de cantines après avoir effectué des tirs de sommation qui ont fait fuir les vigiles.

Avant l'arrivée de la police alertée par des témoins, les malfaiteurs ont déguerpi des lieux emportant plus d'un million de francs CFA en nature et trois smartphones. Mais loin de se satisfaire de ce maigre butin, la bande a fait escale au marché Ndobine-Gui où elle s'est attaquée à plusieurs commerces. Mais n'ayant pas grand-chose à se mettre sous la dent, les braqueurs sont allés s'attaquer aux maisons situées à proximité des lieux.

Là-bas, ils ont agressé des riverains avant de s'emparer de plusieurs smartphones et sommes d'argent. Mais l'un d'eux qui traînait les pieds lorsque ses camarades fuyaient les lieux vers leur pickup a été rattrapé par des habitants. Lorsque ces derniers ont réussi à le dépouiller de son fusil, ils l'ont molesté jusqu'à ce que mort s'ensuive.

ADVERTISEMENT

Les policiers du commissariat spécial de Ndamatou qui sont arrivés sur place dans la foulée n'ont pu que constater les dégâts. Ils ont été précédés par les sapeurs-pompiers qui ont transporté le corps sans vie du braqueur décédé et sur qui ont été retrouvées des munitions, à la morgue de l'hôpital de Ndamatou.

Quant aux autres malfaiteurs qui ont réussi à prendre la fuite, ils sont activement recherchés par les forces de défense et de sécurité. Une enquête a d'ores et déjà été ouverte par le commandant spécial de police de Ndamatou pour faire la lumière sur ce énième braquage meurtrier.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Les comptes de Walfadjri (aussi)  bloqués

Les comptes de Walfadjri (aussi) bloqués

Séquestration de Paul Pogba : le parquet demande un procès pour son frère Mathias

Séquestration de Paul Pogba : le parquet demande un procès pour son frère Mathias

Dépression du vagin :  une vulvodynie méconnue des femmes

Dépression du vagin : une vulvodynie méconnue des femmes

Touba : un employé d'une école, abuse d'une fille de 9 ans

Touba : un employé d'une école, abuse d'une fille de 9 ans

Marseille : Iliman Ndiaye reste, Ismaïla Sarr sur le départ

Marseille : Iliman Ndiaye reste, Ismaïla Sarr sur le départ

Medina : ils volent leur employeur pour aller au Nicaragua

Medina : ils volent leur employeur pour aller au Nicaragua

Véhicules de la présidence volés : des marabouts et des généraux...

Véhicules de la présidence "volés" : des marabouts et des généraux...

Kush : cette nouvelle drogue qui ravage l'Afrique de l'ouest

Kush : cette nouvelle drogue qui ravage l'Afrique de l'ouest

Vol en réunion : quatre malfaiteurs amputent les doigts de leur victime

Vol en réunion : quatre malfaiteurs amputent les doigts de leur victime

ADVERTISEMENT