Cheikh Oumar Hann accusé d’avoir recruté des centaines d’enseignants

L’ancien Secrétaire général du Sels authentique accuse l’ex-ministre de l’éducation nationale Cheikh Oumar Hann d’avoir recruté des centaines d’enseignant avant son départ à la tête de ce ministère.

Cheikh-Oumar-Anne

Ce sont des recrutements à la pelle dans les directions et ministères alors c'est la fin du régime BBY. L’ancien Secrétaire général du Sels authentique accuse l’ex-ministre de l’éducation nationale Cheikh Oumar Hann d’avoir recruté des centaines d’enseignant avant son départ à la tête de ce ministère. Abdou Faty parle de "banditisme d’Etat et de forfaiture. Il appelle le nouveau régime à annuler ces recrutements."

« Des centaines d’enseignants ont été recrutés récemment par Cheikh Oumar Hann, ancien ministre de l’éducation nationale. C’est du banditisme d’Etat. Vous n’êtes pas sans savoir que toutes les organisations syndicales se sont battus pour qu’on puisse normer le recrutement des enseignants. C’est le seul secteur où pour y accéder, il faut nécessairement passer par un concours, dans le but d’avoir des enseignants de qualité », a déclaré sur Rfm Abdou Faty.

Pour l’ancien secrétaire général du Sels Authentique, il est inacceptable que ces mêmes organisations syndicales croisent les bras face à ce qu’il qualifie de forfaire. « C’est la qualité de l’enseignement et le devenir de nos enfants qui sont en jeu. Donc, il est important que les nouvelles autorités dès leur prise de service, puissent casser ces recrutements« , a-t-il ajouté.

« Je lance un appel à toutes les organisations syndicales pour que la qualité, par ricochet, revienne au ministère de l’Éducation nationale », a conclu Abdou Faty.

Nos tentatives pour joindre l’ex-ministre Cheikh Oumar Hann sont restées infructueuses

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT